Test : Huawei P30 Pro.

Test / Utilisation.

Matériel utilisé.

Mesures.

Ici on commence par différents Benchmarks:

  • Antutu Benchmark : 293251 points.
  • 3D Mark : Sling Shot Extreme: 3976 points.
  • PC Mark: Work 2.0: 7671 points.

A titre de comparaison voici les résultats du P20 Pro.

Prise en main.

Comme tous les modèles haut de gamme de Huawei, nous avons une finition impeccable. Ici c’est le deuxieme modèle ou le capteur d’empreintes est sous l’écran et comme sur le Mate 20 Pro il fonctionne bien. Parfois il faut s’y reprendre mais cela n’est pas dramatique. Question d’habitude sans doute.

Soyons honnête, le P30 Pro a les mêmes caractéristiques que le Mate 20 Pro, mêmes processeurs, même batterie etc. donc n’hésitez pas à lire notre test du Mate 20 Pro, il faut juste laisser les aspect de design de coté.

Par contre là ou Huawei annonce une différence c’est au niveau de la photographie. Sur ce point, Huawei nous annonce du mieux encore… encore mieux… il parait nous allons donc le  vérifier.

Il y a donc 3 modules photo à l’arrière:

  • 40 MP (objectif grand angle, ouverture f/1.6, OIS)
  • 20 MP (objectif Ultra grand angle, ouverture f/2.2)
  • 8 MP (Téléobjectif, ouverture f/3.4, OIS)

Ici un test depuis la même position pour vraiment voir la différence entre les objectifs.

Module 40MP

 

Module grand angle 20 MP ( toujours même position)

Module téléobjectif 8 MP ( toujours même position)

Essayons encore un peu plus loin !!!!!

 

La grosse surprise est vraiment le téléobjectif, toutes les photos on été prisent du même endroit à quelques secondes d’intervalle sans trépied ou autre artifice. La fenêtre ici est bien la fenetre de droite que l’on peut apercevoir sur la maison au loin sur la première photo. Plutôt déroutant n’est-ce pas. Si le stabilisateur fait bien son travail même ave cle zoom en mode 50x, il sera tout de même préférable de placer le téléphone sur un petit trépied, une tablette de fenêtre… pour gagner en stabilité et donc en netteté.

Par ailleurs, nous sommes restés assez surpris également sur le temps de réaction de la mise au point. en effet, celle-ci s’effectue relativement vite pour un résultat à nouveau plus que correcte. En tout cas pour un usage standard pour Monsieur tout le monde.

 

Ici le mode Super Macro, ici l’objectif est très près du sujet:

 

Mais Huawei lors de la présentation de son smartphone, nous a vanté également les performances de son capteur en terme d’ouverture. Pour les non-puristes en matière de photo, cela veut dire que le capteur est en mesure de prendre des photos même lorsque peu de lumière est présente. Par ailleurs, le capteur serait assisté de l’IA présente sur le processeur Kirin de la marque pour faire « des merveilles ».

Nous avons donc décidé de faire le test de prendre une photo en très forte pénombre et sans flash. Et voici le résultat :

A gauche, ce que l’on voit à l’oeil nu et sur l’écran de téléphone. A droite sans retouche aucune de luminosité, ou quoi que ce soit d’autres, la photo prise par le P30 Pro.

Le résultat est tout simplement bluffant ! On a l’impression que la photo a été prise en plein jour. Certe, les couleurs sont un peu fade et nous n’avons pas à faire à une prise de vue en plein journée avec soleil, mais tout de même le résultat est pour le moins impressionnant.

Utilisation.

La surcouche EMUI de Huawei n’est pas invasive comme certains autres constructeurs qui veulent absolument que vous passiez par l’une ou l’autre de leurs applications, ici Huawei vous laisse relativement tranquille.
Le mode photo lui est ultra simple, du ralenti à la super macro, mais n’oublie pas les connaisseurs et leurs octroie le mode Pro par lequel ils peuvent configurer à souhait tous les paramètres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.