Toyota construit sa smart city au Japon avec le projet Woven City.

Woven City

Le constructeur nippon profite lui aussi du CES de Las Vegas pour présenter au grand public sa vision du monde connecté et des smart cities. Pour ce faire, la marque a exploité 71 hectares d’un ancien site d’usine au Japon.

Les constructeurs automobiles sont arrivés à un tournant dans leur histoire avec l’arrivée de la technologie et les possibles futurs voitures autonomes, électriques et connectées. Évidemment cela demande du développement et des zones de tests.

Malheureusement, les tests grandeur nature et en conditions réelles ne sont pas toujours chose aisée. En effet, ceux-ci ont constamment besoin d’autorisations. Et d’assurance monstre lorsqu’il faut faire rouler une voiture connectée ou autonome sur nos routes.

Chez Toyota, on a décidé de voir les choses différemment. En effet, à l’occasion d’une conférence de presse qui e tenait à Las Vegas pour le CES, la marque a dévoilé son projet fou : Woven City.

Woven City, un ancien site industriel transformé en ville connectée !

Et au final pourquoi ne pas construire notre propre ville connectée ? Voilà la remarque qu’ont eue les responsables de chez Toyota pour tester leurs innovations et leurs futurs véhicules.

Le constructeur automobile a donc conçu Woven City. Le projet est en cours et fait appel notamment à des architectes urbains. Des architectes qui auront pour mission de concevoir cette ville « futuriste » qui sera équipée de dispositifs connectés et qui sera orientée « smart city ».

Le constructeur automobile assure que la ville sera adaptée pour les véhicules autonomes, mais aussi pour les piétons et la mobilité personnelle comme les monoroues, vélos électriques, trottinettes…

L’entreprise ne se limitera pas à la création de zones de roulages et de bâtiments. En effet, le constructeur automobile prévoit d’y faire vivre pas moins de 2000 habitants. Les habitants ne seront pas pris au hasard. Ainsi on devrait y trouver du personnel de chez Toyota, des pensionnés, de scientifiques.

La ville qui sera construite près du mont Fuji a également pour ambition d’être totalement autonome. Et avec une émission carbone la plus basse possible.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Toyota construit sa smart city au Japon avec le projet Woven City."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.