Test du HTC Touch

L’écran d’accueil (ou plutôt les écrans d’accueil, cf. menus 3D) affiche d’emblée l’heur, les tâches du jour ainsi que trois raccourcis pour accéder aux fonctions du téléphone, des contacts et des divers types de messages, en fonction de ce que vous aurez décidé de synchroniser avec votre PC. Gadget plaisant, l’onglet météo pour les prévisions de toute la semaine.




La connectivité n’est pas en reste. Blutooth et Wi-Fi sont au menu. Leur portée est similaire aux autres produits sur le marché, rien de notable à ce propos. On regrettera cependant vivement l’absence d’une puce GPS intégrée et d’un clavier. C’est là le grand manqué de cet appareil en comparaison avec le Glowfiish M700 dans la même gamme de prix. Les utilisateurs professionnels regretteront ce manqué qui nous a personnellement sauvé dans bien des situations.

3 – Fonction
téléphone

En comparaison avec notre référence en la matière, le Glowfiish, l’interface de numérotation est ici bien mieux travaillée et adaptée à un PDA. Les touches virtuelles sont bien plus grandes, ce qui permet de les presser adéquatement et les deux boutons de raccourcis précités se chargent de connecter ou de déconnecter. Tout est parfaitement bien pensé pour l’usage normal du téléphone. Une partie du menu rapide 3D permet même d’insérer neufs contacts rapides avec photo pour ne plus avoir qu’à cliquer sur les photos. On n’a donc aucune sensation de pesanteur d’interface comme sur un pda classique.

4 – Fonction appareil photo

C’est qu’on s’y laisserait presque prendre En mode appareil photo, vous auriez presque du mal à croire que ce n’en est pas unà ; ou plus précisément, pas seulement un appareil photo. Les options sont variées, de la photo classique au film vidéo en passant par le mode sport. Rien à redire. Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit que d’un minuscule objectif, n’achetez pas le HTC Touch que pour cela il a bien d’autres arguments. Cependant, pour un usage que nous appellerons familial, photos de famille, vacances, etc., il se prêtera très bien au jeu et vous donner des images de haute qualitéà ; c’est qu’il ne faut pas sous-estimer ses 2 méga-pixelsà !

à 

à 



à 

2 Commentaires on "Test du HTC Touch"

  1. Le Touch ne cherche pas à concurrencer l’iPhone, puiqu’il est sorti avant ce dernier.

    J’ai ce Smart depuis 1 mois maintenant et c’est que du bonheur. J’ai failli acheter un LG Prada… :/ Honte à moi, je sais…

    Un Design et une texture parfait : Ni trop petit, ni trop gros, il tient parfaitement dans la main.
    Perso, je ne m’en sers pas comme telephone, j’ai un 8800 pour ca…

    Le processeur peut etre o/c facilement (Battery Status) et il n’y aura plus aucun ralentissement sur le TouchFlo.
    C’est toujours un vrai plaisir de l’activer.

    Un grand ecran, de belle qualité, un APN 2MP sans auto focus mais il fait d’excellentes photos. J’ai été tres etonné par le rendu des couleurs et de la lumiere.

    Quant au styler, je le trouve plutot de bonne qualité, c’est pas non plus un mikado, faut pas abuser. De plus, tout se fait au doigt.

    Ses points faibles :
    – autonomie 24h si vous vous en servez comme 1er telephone sinon il peut faire jusqu’a 4/5 jours.
    – port mini usb, pratique pour recharger et synchro mais pas si on veut utiliser le Touch avec nos propres ecouteurs, un adaptateur est indispensable.

  2. Bonjour, excellent article et merci de la précision de M2K concernant la texture de l’appareil qui est très importante. Bref, le touch fera suite à mon Qtek9100. L’interface, le design, la connectivité, le prix (packagé oppérateur) en font un excellent choix, sans vouloir égaler les « gros » PDAphones mais qui coutent aussi chers qu’un ordinateur !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.