Test du HTC Touch


Vue de ྠavec le stylet légèrement sorti de son emplacement.


Appareil photo dorsal

2 – Fonctions PDA

Nous voici en présence d’un PDA complet. Même s’il ne s’agit que d’un processeur de 200 Mhz, cela sera suffisant pour faire fonctionner toutes les applications nécessaires sous le Windows Mobile 6 préinstallé. Cela fonctionnera aussi normalement pour les applications GPS, même s’il on accusera quelques menus ralentissement, rien de bien grave en somme. Sur la plupart des autres PDA de cette puissance, Tomtom 3, 4 et 5 et même 6 ne sont que légèrement plus lents.

Le choix du stylet est un peu discutable. Il est trop léger, et pour cause, il est fait d’un plastique aux apparences très bon marché. Pour parler simplement, il a l’air d’un cure-dent en plastique. Nous n’essaierons donc pas de le mettre à l’épreuve, il n’y résisterait surement pas. Dommage pour un appareil de ce prix. L’étui quant à lui est agréable au toucher et de bonne facture. Rien à redire sur la robustesse de l’appareil dont la coque semble résistante et composée d’un plastique haut de gamme.

L’écran et bien grand et, ô surprise, la page de menu initiale demande une plus grosse pression pour sélectionner quoi que ce soit. C’est une excellente idée car une fois dans votre poche, si il s’allume, un simple frottement ne suffira pas à cliquer sur un iconeà ! On sent décidément que l’équipe d’ingénieur à la base du projet a bien travaillé.


Bouton de volume latéral

à 

L’interface PDA se fond parfaitement avec celle du téléphone dont nous allons parler plus loin. Nouveauté appréciable : un mouvement de haut en bas ou de gauche à droite permet de naviguer très simplement au cÅ“ur des quatre menus disponibles dans l’interface spéciale propre à HTC. L’impression de menu 3D est saisissante, on appréciera également. HTC a également prévu son logiciel musical qui, quoi qu’assez spartiate, se révèle très efficace à l’instar de cet appareil en général. Le son est évidemment de qualité digitale et est diffuse soit par le haut-parleur intégré qui, même s’il semble minuscule développe très bien le son et de façon audible, soit par les écouteurs mini-jack fournis dans la boîte.

à 

2 Commentaires on "Test du HTC Touch"

  1. Le Touch ne cherche pas à concurrencer l’iPhone, puiqu’il est sorti avant ce dernier.

    J’ai ce Smart depuis 1 mois maintenant et c’est que du bonheur. J’ai failli acheter un LG Prada… :/ Honte à moi, je sais…

    Un Design et une texture parfait : Ni trop petit, ni trop gros, il tient parfaitement dans la main.
    Perso, je ne m’en sers pas comme telephone, j’ai un 8800 pour ca…

    Le processeur peut etre o/c facilement (Battery Status) et il n’y aura plus aucun ralentissement sur le TouchFlo.
    C’est toujours un vrai plaisir de l’activer.

    Un grand ecran, de belle qualité, un APN 2MP sans auto focus mais il fait d’excellentes photos. J’ai été tres etonné par le rendu des couleurs et de la lumiere.

    Quant au styler, je le trouve plutot de bonne qualité, c’est pas non plus un mikado, faut pas abuser. De plus, tout se fait au doigt.

    Ses points faibles :
    – autonomie 24h si vous vous en servez comme 1er telephone sinon il peut faire jusqu’a 4/5 jours.
    – port mini usb, pratique pour recharger et synchro mais pas si on veut utiliser le Touch avec nos propres ecouteurs, un adaptateur est indispensable.

  2. Bonjour, excellent article et merci de la précision de M2K concernant la texture de l’appareil qui est très importante. Bref, le touch fera suite à mon Qtek9100. L’interface, le design, la connectivité, le prix (packagé oppérateur) en font un excellent choix, sans vouloir égaler les « gros » PDAphones mais qui coutent aussi chers qu’un ordinateur !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.