Test : Ecovacs Deebot Ozmo T8 Aivi

Test / Utilisation.

Matériel utilisé.

  • Samsung S10+
  • Ecovacs Deebot Ozmo T8 Aivi

Utilisation.

La configuration du Deebot Ozmo T8 Aivi étant finalisée, nous voilà fin prêt afin de voir ce que sont les performances de notre Deebot. Il est à noter (comme pour les versions précédentes) que le contrôle se fera quasi exclusivement avec l’application, elle nous permettra de contrôler l’appareil et également de planifier les cycles de nettoyage.

A noter que nous pouvons utiliser Siri ou Google Home afin de « contrôler » l’appareil.

Programmation :

Celle-ci est assez simple à maitriser, nous avons la possibilité de choisir les pièces à nettoyer, qui pourront être personnalisées par le biais d’un choix de puissance d’aspiration ou de nombre de passage, mais également appliquer des zones d’exclusion.

Un petit mot concernant l’intelligence artificielle, d’après la description du constructeur : La technologie AIVI™ optimisée permet au robot de reconnaître d’avantage d’objets et d’éviter plus rapidement les obstacles, avec un taux d’emmêlement réduit. Le robot cartographie également les objets reconnus précédemment afin de mieux s’adapter à l’environnement domestique et d’optimiser le nettoyage. Il obtient ainsi une reconnaissance 200 % plus rapide et une réduction de 60 % du taux d’emmêlement par rapport au précédent modèle et premier produit AIVI d’Ecovacs, le OZMO 960.

L’aspiration :

Le constat est assez satisfaisant, la puissance d’aspiration du Deebot Ozmo T8 Aivi offre 3 variations et celle-ci s’adapte en fonction du support. Effectivement, on remarquera que la puissance augmente lorsque le robot se trouve sur un tapis, se réduit sur un plancher, …

Le Deebot se faufile presque partout, sa taille n’est pas trop haute et il pourra donc se glisser sous un divan mais sera plus limité pour les dessous de meubles. D’autre part, sa mobilité est appréciable, il se débrouillera assez aisément sur les différentes surfaces et même lorsqu’il y a de légers dénivelés (tapis, support fin de meuble, petite marche (quelques centimètres)).

Comme expliqué dans la description de l’AIVI, l’ia pourra notifier et reconnaitre les différents obstacles. C’est assez efficace car ça évitera, dans beaucoup de situation, un blocage du système d’aspiration. Cependant, comme pour l’ensemble des aspirateurs robots, les plus grosses pièces (un lego, un petit jeu, …) risqueront de bloquer la brosse et donc l’aspirateur. Dans ce cas, nous aurons immédiatement une notification sur notre smartphone et également une alerte sonore.

Le nettoyage OZMO :

Alors, sur ce modèle, nous avons deux différents kits de nettoyage :

  • La version Ozmo avec lingettes jetables, celle-ci permet d’avoir un nettoyage à l’eau accompagné d’une vibration haute fréquence censée venir à bout de taches robustes. Système ingénieux mais nous ne remarquons pas de grosses différences avec le deuxième kit éponge. en outre, les saletés les plus prononcées auront beaucoup de mal à être éliminées. Ce qui est à regretter c’est surtout le fait que ça soit des lingettes jetables, il aurait été certainement plus intéressant de proposer une version lavable et réutilisable.
  • La version Ozmo avec éponge est une simple plaque de pression qui permet d’appliquer l’eau (en fonction du débit souhaité) sur le sol.  De fait, c’est un système efficace et pratique mais il ne faut pas se leurrer, ça ne remplacera pas votre nettoyage hebdomadaire. De fait, c’est un nettoyage complémentaire qui offrira une fraicheur continue à votre habitation. Le bémol est qu’il n’est pas possible d’utiliser du détergeant et qu’il est conseillé d’utiliser de l’eau distillée afin de prolonger la durée de vie de votre Deebot Ozmo T8 Aivi.

La fonction video :

La fonction vidéo (protégée par un mot de passe à définir) vous permettra de surveiller votre habitation à distance. De fait, nous pourrons « piloter » notre robot dans son environnement tout en visionnant l’image sur notre smartphone. Une fonction micro offre la possibilité d’enregistrer notre voix et de la faire passer via le Deebot (malheureusement il n’y a pas de micro pour le retour).

Cette fonction est assez ludique et pratique, je dois avouer avoir été assez sceptique mais à l’usage on peut tout à fait y trouver une utilité. La caméra a une résolution correcte et il est également possible de prendre des photos. Pour celles et ceux à qui cette possibilité dérange, vous pouvez appliquer un cache (fournit dans la boite) sur l’objectif de la caméra. Il est à noter qu’il serait vraiment intéressant de proposer un éventail plus large de possibilité vis à vis de la surveillance, les options offertes sur le Deebot Ozmo T8 Aivi sont intéressantes mais peuvent certainement être élargies (certainement via une application plus complète)

 

Entretien :

L’entretien de l’appareil est très simple, le bac d’aspiration se videra simplement dans la poubelle et un petit époussetage suffira. Une brosse (qui se trouve sous le couvercle de l’appareil) vous permettra de bien entretenir votre robot. Concernant la fonction nettoyage, l’éponge se rincera simplement. Pour ce qui sont des lingettes jetables, et bien il suffira de les jeter…

l’autonomie :

Malgré les 6 heures de recharges, l’appareil à une bonne autonomie, entre 2 et 3 heures en fonction de la puissance demandée.

Passons donc à la conclusion de notre test !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.