Test : Pack TAPO Caméra C310 / Ampoule L530E /Prise P100.

Test / Utilisation.

Matériel utilisé.

  • Un smartphone REALME X2.
  • La Caméra Tapo C310.
  • Ma copine (qui est encore accrochée au plafond depuis qu’elle s’est vue en vision nocturne).
  • Nos oreilles (car nous ne sommes pas un site scientifique et n’avons de toute façon pas le budget pour acheter des micros spectro-acoustico-lasers à effet tunnel environnants) nos yeux (car ma mère m’a toujours dit de ne croire que ce que je peux voir) et une bonne dose de curiosité et d’objectivité.

Mesures.

Nous avons pu évaluer la qualité de l’image en plein jour, en pleine nuit, la qualité audio du micro et celle du haut-parleur.

En plein jour, j’ai dit « ah ouai quand même … ». L’image est nette et fine. En plein écran on distingue chaque détail de l’image.

En pleine nuit ma copine a dit « ah ouai quand même ! » (j’allais me servir un verre de lait tout nu, j’en déduis que la qualité était surprenante).
Là aussi l’image est nette et contrastée. Je ne peux pas la publier mais voici une autre vue 😉

Pour tester la qualité sonore, j’ai déclenché le haut-parleur à distance. Il s’agit de la fonction « Parler » qui permet d’interagir avec la personne filmée. Je trouve la qualité moyenne. On ne peut pas être bon de partout. Pour la partie micro, là aussi je trouve que ce n’est pas le point fort de cette caméra. Elle fait le job mais pas plus.

La partie logicielle, elle, fait oublier ces points sombres. Je trouve l’interface TAPO extrêmement bien réussie.

Installation et prise en main

Cette partie est commune aux 3 équipements du pack (caméra, ampoule et prise). Vous allez voir des picto concernant l’ampoule mais la démarche est strictement la même quel que soit le matériel.

Après avoir téléchargé l’application TAPO sur le smartphone et l’avoir lancée, la première étape va être de choisir le matériel à configurer parmi les appareils proposés par la marque (caméras, prises, ampoules).

Si vous possédez déjà un compte il faudra s’identifier sinon il faudra le créer tout simplement. Ici pas besoin de saisir la taille de la culotte de votre grand-mère, les questions sont très simples et non intrusives.

Nous choisissons donc le matériel, on l’ajoute à une maison et à une pièce et, après s’être connecté sur le réseau Wifi émit par l’appareil (« tapo … »), on choisit le réseau wifi de sa box qui permettra à l’appareil d’accéder à internet pour répondre à vos sollicitations.

Il se peut qu’à la fin du paramétrage, une mise à jour soit disponible. Il faudra alors cliquer sur « Mettre à jour » et attendre quelques secondes.

A la fin du traitement, nous arrivons sur l’interface principale de l’application qui affiche l’ensemble des équipements gérés.

Utilisation.

La partie logiciel a déjà été décrite dans un précédent test (Caméra C200 de mémoire). Mais nous allons quand même aborder les principaux menus.

Sur le haut de l’accueil, la possibilité de basculer d’un lieu à un autre pour filtrer les appareils, la petite enveloppe de notification qui affiche les alertes ou autres messages provenant des appareils et le « + » qui permet d’ajouter d’autres équipements.

Sur le bas, les actions intelligentes (comme je ne le suis pas, je ne vais pas les aborder ici) et le menu « Moi » qui permet d’entrer dans le détail du compte.

Je vais quand même parler un peu des actions intelligentes (par fierté uniquement). En fait ce sont des scenarii pré-configuré du genre « Quitter la maison », « Arriver à la maison », etc. qui permettront de définir rapidement des actions au déclenchement de ces actions.

Le déclenchement pourra se faire à travers cette application par ce menu ou à travers un assistant personnel du type Google Home.

Il faudra alors lier les comptes Google et Tapo pour piloter les équipements par la voix. Cette fois il faudra vraiment chercher un tuto sur Google parceque je commence à avoir des crampes aux doigts.

Je peux juste vous dire que c’est accessible à tout le monde (laissez un commentaire si vraiment vous galérez, on ne vous laisse pas tomber ;))

Le menu « Moi » permet de mettre à jour les firmwares, configurer la liaison Google Assistant ou Amazon Alexa, partager la gestion de l’appareil avec un ami (pour qu’il s’occupe de quelques fonctions), gérer les notifications, etc. Il y a beaucoup de paramètres, trop pour tout décrire ici.

Par contre tout est très clairement explicité et facile d’utilisation.
Et c’est bien là le point fort de cette solution !
Beaucoup trop de constructeurs négligent l’application de gestion et c’est bien dommage. C’est un peu comme avoir une superbe voiture avec un habitacle bâtard. C’est l’endroit où on va passer le plus de temps !

Nous allons aborder les deux autres équipements qui sont nettement plus simples mais tout aussi intéressant. Surtout l’ampoule.

AMPOULE TAPO L530E

SPECIFICATIONS TECHNIQUES

  • Indice de rendu des couleurs : ≥ 80
  • Temps de préchauffage : jusqu’à 95% ≤1 s
  • Cercles de commutation : 15,000
  • Consommation énergétique pondérée : 8.7 kWh/1000h

Contenu de l’emballage

  • Guide de démarrage rapide
  • Certification CE, RoHS
  • Culot E27
  • Dimensions (LxPxH) : 115 × 60 mm
  • Durée de vie : 15,000 Hrs

Communication

  • Protocole : WiFi IEEE 802.11b/g/n
  • Fréquence : WiFi 2.4 GHz Wi-Fi

Etat de fonctionnement

  • Entrée : 220–240 V, 50/60 Hz, 73 mA
  • 806 lumens
  • Puissance d’entrée (puissance absorbée réelle en watts) : 8.7 W
  • Température Couleur : 2,500 K~6,500 K
  • Angle du faisceau : 220 degrés
  • Dimmable : Oui

Utilisation.

Ici aussi il n’est pas nécessaire d’être ingénieur pour devenir utilisateur de cet équipement !

L’ampoule se visse dans un culot E27 (c’est les gros pas de vis).

!!ATTENTION !!

Pensez toujours à manipuler le courant sans tension (au minimum éteignez l’interrupteur, si vous avez le moindre doute coupez le courant au disjoncteur).

Lorsque l’ampoule sera vissée, allumez l’interrupteur, l’ampoule va alors clignoter pour vous signaler qu’elle est en attente de configuration.

Il ne vous reste plus qu’à aller dans l’application Tapo et ajouter l’équipement. Tout est bien expliqué, ne vous inquiétez pas ça va bien se passer.

Ici aussi toujours la même procédure, vous vous connectez au wifi de l’ampoule (« tapo … ») pour la configurer et en fin de paramétrage vous sélectionnez le réseau wifi de votre box pour que l’ampoule soit accessible en permanence.

Il faudra désormais laisser l’interrupteur allumé pour ne pas couper l’alimentation électrique de l’ampoule et lui faire perdre le lien internet. Tout va se passer par l’application ou par commande vocale. A partir de l’application vous allez pouvoir faire varier les couleurs de l’ampoule de façon très précise. Couleur, intensité, consommation électrique, réglage de la minuterie, de la programmation horaire sont les différents menus que vous allez pouvoir expérimenter.

Une fonction « thème », qui ne m’a pas convaincu, permet de générer une ambiance festive ou détente. Personnellement je ne l’activerai jamais. L’intensité lumineuse varie, la couleur change … Rien de très fou. C’est même un peu désagréable… J’ai vomi en fait. Si j’avais une corde je me serai pendu. Le bon côté des choses et que les développeurs vont pouvoir améliorer quelque chose.

Pour le reste, comme vous l’avez peut être compris je suis séduit par ce pack. La prise Tapo P100 mérite le plus bel hommage de cet article : une explication très courte qui est à l’image de la simplicité de configuration.

SPECIFICATIONS TECHNIQUES

Réseau

  • Protocole : IEEE 802.11b/g/n, Bluetooth 4.2
  • Type WiFi : 2.4 GHz
  • Système Requis : Android 4.3 or higher, iOS 9.0 ou plus

Général

  • Dimensions (LxPxH) : 51*72.0*40 mm
  • Matière : PC
  • Boutons : Power
  • Status : LED
  • Puissance requise : AC 220-240 V~50/60 Hz 10 A

Etat de fonctionnement

  • Charge Maximale : 2300 W, 10 A

Autres

  • Contenu de l’emballage : Mini Smart Wi-Fi Socket Tapo P100
  • Guide rapide d’installation
  • Certifications : CE, RoHS
  • Environnement Operating Temperature : 0 ºC–35 ºC
  • Operating Humidity : 10%–90%RH, Non-condensing

Utilisation.

Le principe est simple, vous branchez la prise sur une prise murale et vous branchez votre appareil (lumière, ventilateur, etc.) sur la Tapo C100. Elle n’est pas très encombrante (point fort) et ne possède qu’un seul bouton d’allumage ou extinction.

La principale chose à connaitre pour l’utilisation d’une prise connectée est la charge Maximale autorisée. Elle indique qu’elle puissance pourrait être acceptée par la prise avant qu’elle ne crame (ou presque).

En gros si vous branchez une lampe de chevet, aucun problème. La puissance est tellement faible que vous ne dépasserez jamais les 2300 Watts.

Ici la prise accèpte 10A (ampères) maximum.

Je vous rappelle vos cours de 3ème : P = U x I
Puissance = Tension x Intensité
Puissance maximale acceptée = 230 volts x 10 ampères

Puissance maximale acceptée = 2300 WATTS (c’est ce que vous voyez sur votre aspirateur ou sèche cheveux)

Si vous comptez brancher un appareil plus puissant, voyez vers une prise qui gère le 16A (3680 Watts).

 

À propos de l'auteur

Lionel G.
Lionel fait partie de notre équipe depuis plusieurs années. Il apporte son expertise et ses compétences pour la rédaction des divers tests. Issu du monde de l'informatique, ce gestionnaire réseau d'entreprise n'a de cesse de découvrir et s'intéresser à toutes les dernières nouveautés et pas seulement au cœur même de l'informatique.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Test : Pack TAPO Caméra C310 / Ampoule L530E /Prise P100."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.