ZTE dans le collimateur de la FCC !

FCC Offices

Le constructeur chinois ZTE pourrait bien voir ses volumes de ventes diminuer d’ici peu sur le marché américain. Et cela à cause de nouvelles sanctions qui pourraient tomber par la FCC.

Voilà quelque temps maintenant que ZTE, constructeur chinois, a subi quelques sanctions par l’état américain. En effet, le fabricant avait été interdit sur le territoire américain suite à des raisons de sécurité nationale. La marque avait d’ailleurs dû ensuite montrer patte blanche pour avoir le droit d’être à nouveau présente sur le sol US.

ZTE, interdit de vente de produits ?

Le constructeur chinois pourrait bien être en passe de subir le même sort que Huawei. Effectivement, si vous avez suivi notre actualité, il y a quelques jours, on vous annonçait que certaines rumeurs faisaient état d’un durcissement des sanctions vis-à-vis de Huawei par la FCC. Eh bien, ces sanctions pourraient bien être appliquées également à ZTE.

De fait, pour rappel, selon certaines sources, la présidente de la FCC, Jessica Rosenworcel, serait en passe de valider de nouvelles mesures visant à réduire l’activité de ZTE sur le territoire américain. Cela consisterait notamment à interdire le géant chinois à interdire la vente de nouveaux équipements ZTE dans le pays en raison de problèmes de sécurité nationale.

Ainsi, tout équipement de la société chinoise qui ne recevrait pas l’aval de la FCC ne pourrait pas être mis en vente sur le sol US. Et vu les suspicions d’espionnage par les équipements chinois, il y a peu de chance que les prochains produits ZTE (smartphone et produits réseau) puissent franchir cette « nouvelle barrière » qui sera mise en place par les Américains.

ZTE, interdiction, mais pas pour tous les produits.

Effectivement, le seul point positif pour ZTE est que tous les produits, appareils ayant déjà reçu une certification de la part de la FCC pourra être commercialisée sur le sol américain. A noter qu’en 2021, une loi américaine était passée, qui interdisait à la FCC d’octroyer des licences à toute entreprise qui faisait état de suspicions et de menaces pour la sécurité nationale.

Une fois cette nouvelle mise en application, il y a donc de fortes chances que très vite, ZTE (tout comme Huawei) décide d’arrêter ses activités aux États-Unis.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "ZTE dans le collimateur de la FCC !"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.