Test : Aromasound Symphoney, un diffuseur d’huiles essentielles connecté.

Test / Utilisation.

Matériel utilisé.

  • Enceinte Symphoney.
  • Huile essentielle « Zen ».
  • Un smartphone Android.
  • Un iPhone.
  • Spotify.

Mesures.

  • Dimension produit : (L x H x P > CM) :12 x 15 x 12
  • Poids : 621 gr

Prise en main.

Alors, l’utilisation est assez simple. De fait, comme expliqué dans le point installation, on peut très bien se servir des touches manuelles mais également de notre smartphone.

Ensuite, concernant le diffuseur, nous devons ôter le couvercle de l’enceinte afin de trouver un récipient qui nous servira à alimenter celle-ci d’eau. Et si on le souhaite, d’huiles essentielles. En outre, la brumisation est immédiate et l’odeur agréable de nos huiles se diffusent peu à peu dans la pièce.

Utilisation du Symphoney.

Nous détaillerons ici deux éléments, premièrement l’utilisation de l’enceinte audio et ensuite du diffuseur.

Tout d’abord, après une rapide recherche via notre smartphone, l’enceinte Bluetooth se connecte immédiatement. Bref, ce qui nous permet de diffuser notre musique facilement sur le Symphoney. Cependant, ce qui marque directement, c’est la qualité du son. En effet, on a cette impression de son « caverneux » qui n’est pas vraiment des plus agréable. Par ailleurs, la gestion des graves n’est pas équilibrée. Ce type de « qualité » sonore nous déçoit quelque peu. Alors, certes, l’enceinte a pour objectif de diffuser des musiques douce, Zen. Plus du Enya, que du David Guetta mais venant de Big Ben, on s’attendait tout de même à mieux.

L’autonomie de la batterie du Symphoney et le fait de pouvoir déplacer notre produit facilement est un plus. Un plus à la fois en cas de déplacement mais visuel aussi. pas de cable qui traine ou qui pend dans un environnement zen ca fait plaisir à l’oeil. En outre, cela permettra de placer le Symphoney en hauteur dans une pièce ou dans un coin dépourvu de prise électrique.

Afin de compléter notre moment de détente, le halo lumineux est assez esthétique et apporte une belle cohérence avec la musique et le diffuseur.

Le diffuseur du Symphoney est efficace, on peut l’utiliser aussi bien en tant qu’humidificateur que pour la brumisation de nos huiles essentielles préférées. Il est évident que nous pouvons utiliser tous types d’huiles essentielles prévues pour ce genre d’appareil. Mais si on le souhaite, on peut tout à fait se procurer différentes fragrances sur le site web d’Aromasound.

Le gros point négatif pour ce test est le fait qu’il nous a été impossible de tester l’application dédiée au Symphoney sous Android. Cela nous empêche pas mal de possibilités tels que la programmation plus précise de la brumisation et le changement de couleurs. Visiblement, d’après les commentaires sur la plateforme de téléchargement, ce n’est pas un cas isolé. Affublé de 1.5 étoile, la majorité des commentaires regrettent l’impossibilité d’appairer l’enceinte. Après avoir pris contact avec la marque, il semblerait que l’entreprise soit au courant du problème et travaille pour apporte une nouvelle version de l’application. Une nouvelle version, plus stable et qui fonctionne.

Pour la version iOS, l’application semble plus efficace et fonctionnelle. Sachant qu’une grande majorité de consommateurs ont un smartphone Android, espérons que la marque résolve assez vite ce soucis.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Test : Aromasound Symphoney, un diffuseur d’huiles essentielles connecté."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.