Test : Netgear Nighthawk R7100LG Wifi LTE Modem Router.

Test / Utilisation.

Matériel utilisé.

Après un peu de manipulation j’ai réussi à configurer la connexion mobile, pour avoir accès au service mobile il faut soit se mettre en mode mobile ou bien en mode ‘fail over’ dans le menu :
configuration’ –>’paramètres haut débit’, une réception 4G plus que correcte qui fait pâlir ma connexion VDSL2 du même opérateur, j’atteinds une vitesse de 100mbps en download et à presque 19mbps en upload. Mais attention au limite de forfait!

Pour tester le signal WI-FI j’utilise l’application  de mesure de Netgear ‘Netgear Genie’ et aussi une application tierce de mesure de vitesse pour voir si le tout concorde.
J’ai un point d’accès TP-link WA801ND, sur lequel j’ai placé par le passé des antennes plus puissante de chez TP link, qui me sert de référence.

Les mesures se feront sur mon Galaxy S8 qui est lui compatible 5ghz et qui embarque les dernières technologies sans fils pour les mobiles.

Mesures.

Je me ballade tel un chercheur de source dans toute la maison avec mon Galaxy S8 pour mesurer la force du signale WI-FI et je vois que comparer à mon point d’accès TP-Link le Netgear a plus de puissance et la vitesse reste plus constante, j’avais quand même espérer mieux vu la différence de matériel et surtout de prix entre les deux. Par contre, il est vrai qu’on ne compare pas le même produit. Le Netgear lui est un router avec une fonction Modem 3G/4G et les fonctionnalités très avancées là ou le TP-link lui donne juste du signal WI-FI, mais on ne lui en demande pas plus.
Le Wi-Fi ne va pas forcément beaucoup plus loin mais le débit reste plus constant.

Peu de concurrent sur la fréquence 5Ghz mais elle va aussi loin avec un peu plus de réception que le 2,4Ghz

(dcnetwork étant le TP-link)

Via mon portable je décide d’un peu pousser le WI-FI, je transfert tout d’abord en branchant le câble réseaux sur mon portable un bon gros fichier vers mon lecteur média qui lui est en filaire  et je fais le même test en Wi-Fi sur mon portable. Stupéfiant, je ne vois pas de différence de vitesse entre les deux modes. Là ou je vois une nette baisse de vitesse via le TP-link, le débit reste contant  sans flancher, en FTP la ou le point d’accès lui fluctue beaucoup au niveau du débit.

Là le Netgear met K.O. le point d’accès !

Utilisation.

Là ou régulièrement je devais redémarrer mon  point d’accès, ici nul besoin le tout reste stable sans flancher à aucun moment.
Les transferts FTP en externe et interne restent stables et fluides.

L’application smartphone est vraiment bien pensée et permet de gérer certaines choses sans devoir allumer son pc. En outre, elle possède quelques petites options sympas (mesure puissance du WI-FI, mot de passe WI-FI directement disponible).

Une fonction sympathique du router c’est qu’en tapant dans votre navigateur « routerlogin.net » vous arrivez sur la pages d’accueil du router, après vous être identifié vous avez accès aux options basiques et avancées.

J’ai aussi testé Netflix et aucune saccade (je suis en 1080P en non en 4K).

La même stabilité est de rigueur quand on utilise les ports gigabits du router.

 

1 Commentaire on "Test : Netgear Nighthawk R7100LG Wifi LTE Modem Router."

  1. Bonjour,
    J’ai acquis ce modem en seconde main au vue de ces caractéristiques alléchantes et j’ai malheureusement déchanté car la fonction modem 4G est inutilisable en autonomie car elle se déconnecte régulièrement et nécessite un reboot du modem pour pouvoir refonctionner. Après réclamation auprès du support NETGEAR, ils ont validé ce point et même ajouté que le produit est en EOL (End Of Life) c’est à dire qu’il n’y aura plus d’évolution et que le produit restera toujours non fonctionnel en 4G.
    Si vous choisissez le RL7100LG et que vous n’avez pas besoin du modem 4G achetez le R7000, mais si vous avez besoin de la 4G ne l’achetez surtout pas.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.