Test : Samsung Galaxy A80.

Aujourd’hui nous ne faisons pas une prise en main du Samsung Galaxy Fold ou du Galaxy Note 10 mais nous prenons en mains le Galaxy A80 avec une particularité qui vous surprendra. Envie d’en savoir plus ce Samsung Galaxy A80, c’est ici que ça se passe.

Préambule.

Samsung on connait surtout par ses modèles haut de gamme comme la série Galaxy S ou encore les Galaxy Note mais il existe aussi la série Galaxy A qui n’a pas à rougir face à ces grands frères. Notre Samsung Galaxy A80 est propulsé par un octo-core, dispose de 128GB de stockage et de 8GB de RAM. Sa caméra quant à elle est composé de 3 lentilles et est rotative, elle pourra servir pour les selfies ou pour les photos standard. Pour l’écran on retrouve un infinity display de 6,7 pouces avec capteur d’empreinte sous l’écran.

Présentation – Description.

Caractéristiques techniques du constructeur:

  • Version de l’OS : Android 9.0
  • Interface : Samsung TouchWiz
  • Écran : Super AMOLED 6,7 pouces
  • Définition : 2400 x 1080 pixels
  • Densité de pixels : 393 ppp
  • Processeur (CPU) : Qualcomm Octa-core (2,2GHz)
  • Puce Graphique (GPU) : Qualcomm Adreno 618
  • RAM: 8 Go
  • Mémoire interne : 128 Go
  • Slot MicroSD
  • Appareil photo : Caméra rotative 48 Mégapixels + 8 Mégapixels (ultra grand angle) + HQVGA (portrait 3D)
  • Enregistrement vidéo : 4K
  • SIM : nano SIM
  • Ports USB Type-C
  • Batterie : 3700 mAh
  • Dimensions : 165,2 x 76,5 x 9,3 mm
  • Poids : 220 g

Contenu de la boîte:

La boîte contient les éléments suivants :

  • Samsung Galaxy A80
  • Chargeur (Quick Charge)
  • Cable USB Type-C
  • Kit piéton USB Type-C
  • Manuel d’utilisation

Examinons ensemble ce Samsung Galaxy A80 en détail, sur la face avant on retrouve l’imposante dalle de 6,7 pouces, les bordures sont quasi inexistantes, une fois l’écran allumé, on retrouvera une dalle avec des coins arrondis du plus bel effet. Au-dessus de cet écran, on ne retrouvera pas de capteur photo ou de haut-parleur, en effet la caméra arrière peut devenir la caméra frontale, le système est motorisé et placera la caméra au-dessus de l’écran. Sur le bas de l’écran on ne retrouvera également rien, le panneau de contrôle (Menu, retour, home) sera généré par Android dans l’écran et le capteur d’empreinte est quant à lui placé sous l’écran.

Sur la face on arrière, justement, on retrouvera ce capteur photo rotatif avec ces différentes lentilles de 48Mp, 8MP, HQVGA avec son flash LED, on retrouvera le seul et unique logo Samsung de l’appareil.

Sur la tranche de droite on ne retrouvera qu’un bouton pour la mise en route/déverrouillage. Tandis que sur la tranche de gauche les deux boutons pour le contrôle du volume.

Sur la tranche supérieure, on ne retrouvera rien dû au mécanisme servant à faire pivoter le capteur photo arrière.

Sur la tranche inférieure, on retrouvera le connecteur USB Type-C avec la prise en charge du Quick Charge et l’unique haut-parleur de l’appareil mais aussi le tiroir permettant d’introduire une carte nano SIM et une carte microSD.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Test : Samsung Galaxy A80."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.