Ericsson teste une Station de base 5G totalement sans fil.

Ericsson 5G Dual Connectivity

Ericsson acteur majeur dans le monde des télécoms vient d’effectuer un premier test en partenariat avec l’entreprise PowerLight Technologies. Ce test avait pour objectif d’alimenter une station de bas 5G mmWave en électricité sans qu’aucun câble électrique ou toute autre source électrique ne soit raccordé à la station de base 5G d’Ericsson.

PowerLight Technologies est une entreprise qui s’est spécialisée dans le développement de la technologie laser capable de transformer la lumière en électricité via des faisceaux optiques. L’idée peut paraitre folle et pourtant.

La technologie PowerLight Free Space Power Beaming utilise une lumière de haute intensité générée par un « émetteur » laser pour transférer de l’énergie sans fil, à grande distance. Ce système sans fil de ligne de site peut transmettre jusqu’à des kilowatts de puissance.

Une Station de base 5G totalement sans fil.

Dans le cadre de son partenariat avec PowerLight Technologies, Ericsson a effectué un test pour le moins concluant qui a consisté à alimenter une station de base 5G de son réseau à un émetteur de PowerLight Technologies.

A lire également :« 5G Dual Connectivity », la 5G a du 5,1 Go/s avec Ericsson et MediaTek.

Les deux partenaires viennent de rendre publics les résultats de leur test concernant l’exploitation des gammes de fréquences 5G issu de leur projet « 5G Dual Connectivity ».

Au cours de la démonstration, aucun fil n’a été connecté au site depuis le réseau électrique public, et aucune production d’électricité sur place n’a été impliquée, la station de base 5G d’Ericsson était donc sans électricité jusqu’à ce qu’elle soit connectée sans fil « over the air » via un faisceau laser.

Ce test n’est pas fait par hasard de la part d’Ericsson. En effet, cet essai pourrait (devrait) aboutir sur la mise en place sur toute une partie du réseau 5G mis en place par Ericsson.

Une telle solution permettrait à l’installateur télécom de proposer le placement d’antennes 5G et de station de base dans des lieux où aucun réseau électrique n’est installé. Ce qui faciliterait davantage le déploiement dans des zones plus rurales ou sauvages.

C’est d’ailleurs ce qu’a exprimé Kevin Zvokel, responsable des réseaux chez Ericsson North America :

« La possibilité de transférer de l’énergie en toute sécurité sur de longues distances sans avoir à être connecté au réseau électrique élimine l’un des principaux obstacles que nous rencontrons lors de la construction de nouveaux sites cellulaires »

Différents tests vont se poursuivre afin d’évaluer toutes les possibilités que pourront avoir les deux partenaires. Cela permettra également d’évaluer les différents cas de figure ou zones où pourrait être déployée cette solution.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Ericsson teste une Station de base 5G totalement sans fil."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.