Test : Clavier Logitech K750 ; sans fil ni pile!

Installation / Configuration.

Un très grand point fort de ce clavier est son plug-and-play fort. Il suffit de retirer les protections plastiques, de brancher l’émetteur unifying et de positionner le bouton du clavier sur ON ; l’affaire est réglée.

En tout cas, sur les systèmes Windows XP et Windows 7, le clavier est pris en compte d’emblée. Il en est sans doute de même sur les systèmes Linux et Mac même si le clavier est clairement désigné à un environnement Windows.

[ad#Right : Google Adsense : 250*250]Un très grand point de ce système “unifying” est qu’une souris compatible peut également être connectée sans plus de hardware, c’est à dire au même récepteur USB unifying. En fait, 6 périphériques unifying peuvent être connectés au même récepteur hardware ce qui réduit drastiquement le nombre de ports USB utilisés

Tout ça, c’est évidemment le point hardware… Dans le cas de paramétrage avancé ou du souhait d’utilisation de fonctions diverses, il faudra également installer deux logiciels dans le cas du k750.

Le premier est un luxmètre directement lié aux panneaux photovoltaïques du clavier et appelé “Solar App”. Le second est le logiciel “classique” de Logitech pour la gestion de tout appareillage connecté nommé SetPoint.

Les deux logiciels ont été installé sans encombre. A noter qu’un redémarrage est nécessaire pour que SetPoint fonctionne réellement et donne les résultats escomptés.

Solar App

Point intéressant, Logitech a créé un logiciel de surveillance d’intensité lumineuse permettant à l’utilisateur, par un simple appui sur la touche de test d’intensité, d’ouvrir le luxmètre, c’est à dire le programme de mesure d’intensité lumineuse (Solar App).

Le luxmètre fourni : autonomie restante et de l’intensité lumineuse.

Après m’être intéressé de près à l’éclairement nécessaire par type de travail, il en ressort que l’éclairement minimal  devrait être en France (fixé par un décret) de 200 lux dans un bureau pour du travail sur ordinateur (je n’ai pas trouvé cette information pour la Belgique). Et bien mon nouveau luxmètre m’informe que l’éclairage artificiel éclaire mon clavier à raison de 372 lux.

Ce logiciel permet également de renseigner l’utilisateur sur le pourcentage de charge et d’en établir un graphique sur 1-3 ou 6 mois.

Si l’appel à ce programme peut-être fait à partir de Set Point, il est également possible de l’ouvrir à partir d’une pression sur le bouton de test d’intensité lumineuse présent sur le clavier.

Set Point

Set Point est le logiciel commun à la majorité des périphériques connectés de chez Logitech et permet la gestion du matériel, du paramétrage et de la configuration des options.

Pour le k750, la version 6.20.50 avec le pilote 5.20.51 a été téléchargée et installée sans encombre. Cette version permet la gestion des périphériques unifying de façon centralisée (un périphérique par onglet)

Pour le clavier, le logiciel permet de modifier certaines touches pré-programmées et d’activer/désactiver d’autres touches ou encore de permettre une notification à l’écran. Il permet également d’ajouter un dispositif unifying et de lancer l’application “Solar App”.

Assignation des touches FN (de fonction).

Désactivation de touches.