Test : Asus ZenFone 6 (ZS630KL).

Test / Utilisation.

Le design de l’Asus Zenfone 6 se démarque grâce à au module photo rotatif orignal. Il se révèle agréable en main, plutôt joli, sans être renversant.

La dalle Dalle IPS Full HD propose un contraste un peu trop juste par rapport aux standards actuels du marché. Quel domage d’avoir fait l’impasse sur l’OLED. La luminosité maximale aurait pu être plus élevée, mais elle saura faire l’affaire dans la grande majorité des cas.

Une interface agréable, un mode sombre, une navigation par gestes… L’Asus Zenfone 6 avait tout pour plaire sur sa partie logicielle. Malheureusement, la reconnaissance faciale un peu lente et quelques instabilités au niveau de l’application de l’appareil photo ternissent un peu le tableau.

Le Zenfone 6 ne se contente pas simplement de proposer plein d’options photo et vidéo, il soigne la qualité d’affichage de l’image. La tendance à trop saturer les couleurs dérangera certains utilisateurs, mais le rendu est agréable à l’œil.

Le Snapdragon 855 déploie tout son potentiel sur le Zenfone 6, même si les jeux les plus gourmands peuvent provoquer de très rares lenteurs. Globalement, le smartphone se montre toujours performant et fluide à l’utilisation. Pensez toutefois à activer le mode « Booster l’IA » pour goûter pleinement à cette puissance.

L’Asus Zenfone 6 est maître de l’autonomie auquel on peut faire pleinement confiance grâce à sa grosse batterie. Compagnon idéal dans les journées longues et actives, il ne vous lâchera qu’au bout d’une longue utilisation et devra prendre le temps  de refaire le plein d’énergie avec une recharge rapide, mais pas foudroyante.

On salue l’efficacité de la prise de vue en mode portrait qui par son ingéniosité vous fera profiter du capteur principal.

Le module photo proposé sur le Asus ZenFone 6 accueille deux capteurs photo. Le principal est de 48 Mpx (Sony IMX586) 26 mn, et possède un objectif qui ouvre à f/1,79 ; le second est de 13 Mpx et possède un objectif ultra grand-angle de 125° (eq. 11 mm, f/2.4, ISO 150, 1/50) Les deux capteurs effectuent leur rotation en 1 s.

Un module plutôt original qui sert aussi bien à l’arrière qu’à l’avant, grâce à son mécanisme rotatif. De fait, même vos selfies pourront être pris en 48 Mpx, une première dans le monde du smartphone.  Le module peut également être placé à 90° grâce à un joystick présent dans l’application photo.

De nuit, le ZenFone 6 lisse trop les détails et ne propose que peu de couleur . L’ensemble est terne avec un voile qui recouvre la scène, la privant de netteté.

Capteur frontal, mode portrait et vidéo

Le capteur frontal étant le même que celui situé au dos, pas de surprise concernant les photos. La majorité des modes de prises de vue sont disponibles aussi bien à l’avant qu’à l’arrière — et c’est une bonne chose. Le mode portrait est très bon, il peut se régler avant ou après la prise et arrive très bien à gérer le détourage, même au niveau des cheveux.

Pour la vidéo, vous aurez le loisir de filmer jusqu’en 4K.

Photo mode jour

photo PENOMBRE

Matériel utilisé.

  • PC équipé de Windows 10.
  • Tablette Android 9.

Mesures.

Antutu BenchMark CPU Single-thread : 37 839 points
Multi-thread : 67 894 points
Antutu BenchMark 434 595 points
Antutu Video Tester 198 893 points
CPU Prime 40 002 points

Utilisation.

Sur la tranche de gauche se trouve le slot qui peut accueillir 2 cartes SIM ainsi qu’une carte microSD. Bravo c’est plutôt rare et cela mérite vraiment d’être souligné. Sur la tranche opposée, comme d’habitude, les boutons de volume et de démarrage du produit ainsi que la touche assistant google

L’ écran IPS de 6,4 pouces, d’une définition de 2 340 x 1 080 (403 ppp) et au format 19,5:9. Par défaut, sa colorimétrie est bonne, avec un delta E moyen de 3,9. Mais pour atteindre une meilleure valeur et une colorimétrie bien mieux gérée, il faudra se rendre dans les réglages et choisir le mode d’affichage « standard ». Une fois fait, vous profiterez d’un delta E moyen de 2,9.

Le ZenFone 6 profite de deux haut-parleurs pour proposer du son en stéréo. Très bon pour regarder des vidéos, mais également de la musique lorsque vous n’avez pas d’enceintes sous la main.

La prise mini-jack 3,5 mm se fait rare elle aussi. Pourtant Asus prouve qu’elle peut garder de l’intérêt. Capable de gérer vos casques puissants. La distorsion et la diaphonie sont parfaites, et la restitution stéréo est du même acabit.

En revanche, la température de couleur est un peut loin de la norme de référence de 6 500 K. Le dégradé de gris a tendance à tirer vers des teintes bleutées.

Un « détail » qui a son importance, lorsque vous êtes en mode selfie et que vous faites tomber le smartphone, le module photo se rabat rapidement vers l’arrière pour éviter la casse. Bien vu !

Asus n’a pas lésiné sur la puissance de la batterie puisque qu’il a intégré une grosse batterie de 5000 mAh. De quoi assurer une autonomie importante et des recharges rapides grâce à son chargeur 18W Quick Charge 4.0.

Le module photo proposé sur le Asus ZenFone 6 accueille deux capteurs photo. Le principal est de 48 Mpx (Sony IMX586) et possède un objectif qui ouvre à f/1,79 ; le second est de 13 Mpx et possède un objectif ultra grand-angle de 125°. Les deux capteurs effectuent leur rotation en 1 s.

Un module plutôt original qui sert aussi bien à l’arrière qu’à l’avant, grâce à son mécanisme rotatif. De fait, même vos selfies pourront être pris en 48 Mpx, une première dans le monde du smartphone.  Le module peut également être placé à 90° grâce à un joystick présent dans l’application photo.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Test : smartphone ASUS ZenFone 7 Pro. -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.