La Chine condamne la décision du Royaume-Uni de bannir Huawei.

Le gouvernement chinois vient de condamner le Royaume-Uni concernant sa décision  de bannir Huawei et l’utilisation de son kit pour les futurs réseaux 5G. Une décision qui selon le représentant du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying n’est pas justifiée.

Cette décision fait suite aux pressions que font les états unis sur le constructeur chinois qui est actuellement un des leaders du marché sur la téléphonie mobile et plus particulièrement sur la 5G. Piur rappel, les États-Unis accusent Huawei d’être à la solde du gouvernement chinois et de lui permettre d’accéder via une porte dérobée d’accéder aux données qui transite sur le réseau.

Chose que Huawei se défend depuis  le début. Cette fois, c’est le Royaume-Uni qui a décidé de prendre de nouvelles mesures à l’encontre de Huawei.

Des mesures que déplore Hua Chunying.

Pour le représentant du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying, il ne fait plus aucun doute que la décision montre que le Royaume-Uni avait « perdu son indépendance… et compromettait ses propres intérêts ». Faisant référence aux pressions que font les USA sur son partenaire de toujours.

En outre, Hua a noté que Huawei fournissait des services dans plus de 170 pays et qu’aucun pays n’a présenté de preuves montrant des menaces de sécurité ou des portes dérobées dans ses produits.

A relire : Huawei banni de Grande-Bretagne pour 2023 ?

Pour le représentant du ministère du commerce chinois, Gao Feng, la décision viole les règles de l’OMC. Il se pourrait dès lors qu’une réclamation puisse se faire. Effectivement, Gao Feng, a exprimé sa forte opposition à ce revirement, notant qu’il prendra « les mesures nécessaires pour sauvegarder les droits et les intérêts des entreprises chinoises »

Il est intéressant de voir avec toutes ses actions prises par les différents états, à quel point la politique peut s’immiscer dans le monde de la tech et de l’ICT. Il est vrai qu’avec la 5G, beaucoup que notre quotidien pourrait changer radicalement pour devenir encore plus connecté.

On pense notamment que la (G pourrait amener les villes à devenir de plus en plus connectée et donc par la même occasion fournir de plus en plus d’informations. Informations qui deviennent désormais de l’or numérique pour les services de renseignements.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "La Chine condamne la décision du Royaume-Uni de bannir Huawei."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.