Test : KEF Gravity One Uni-Q et Bluetooth aptX.

Installation / Configuration.

La mémoire interne de l’enceinte KEF Gravity One enregistre jusqu’à huit périphériques, il est par conséquent aisé de jumeler rapidement ses appareils déjà appairés.

 

 

Test / Utilisation.

Matériel utilisé.

  • Android 9
  • PC W10

Mesures.

Les deux haut-parleurs Uni-Q de 50 mm disposés de part et d’autre permettent au KEF Gravity One une diffusion sonore à 360° très homogène Les transducteurs dynamiques sont assistés par deux radiateurs passifs disposés dos à dos au centre de l’enceinte. Ils accroissent la réponse des graves et offrent  des basses naturelles et dynamiques.

 

Prise en main.

Avec le microphone intégré et un smartphone jumelé, vous pouvez passer des appels directement à partir du haut-parleur Gravity One. L’appel est pris sur le téléphone ou directement sur l’appareil. Les boutons de volume, de musique et de commande du téléphone sont situés sur la grille du haut-parleur.

Sur le dessus de l’appareil se trouvent:

  • un bouton de veille,
  • un bouton d’association Bluetooth,
  • le bouton de communication téléphonique mains libres pour le smartphone couplé,
  • le bouton de lecture / pause et les boutons +/- de réglage du volume sont disponibles.

La grille qui protège le châssis est en métal, ajustée avec précision.

L’appui long sur le bouton de l’alimentation vous permet de visualiser l’une des 4 Leds de couleur différentes indiquant le pourcentage de batterie restant -70%-30%-15%-<15%. Lorsque vous branchez une entrée auxiliaire, un voyant vert s’allume sur le bouton Bluetooth. Plutôt pratique.

Sur le dessous, quatre pieds en caoutchouc assurent un support antidérapant.

  • une entrée auxiliaire jack 3,5 mm
  • une prise usb pour chargement de la batterie
  • une prise mini usb pour fonction de charge -powerbank- d’un dispositif externe

Utilisation.

Grâce à la compatibilité avec le codec aptX, cette enceinte restitue,  à condition d’avoir la source compatible, une qualité équivalente à celle d’un CD-Audio (16 bits/44.1 kHz). La qualité d’écoute est évidente !  Il est possible de connecter tout autre appareil, non bluetooth, par l’entrée auxiliaire jack 3,5 mm.

Le haut-parleur KEF semble être conçu pour la conférence téléphonique car un bouton de mise en sourdine est dédié pour désactiver le microphone. C’est avec aisance que l’on passe du smartphone à l’enceinte et vice et versa. La qualité des conversations est impeccable.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Test : KEF Gravity One Uni-Q et Bluetooth aptX."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.