« Smart Home », le marché de la domotique s’engouffre un peu plus dans nos foyers.

Smart Home

Le marché de la maison connectée appelée aussi « Smart Home » continue à gagner des parts de marchés. Ainsi, si ce marché représentait un taux de pénétration de 10,7% en France en 2018, il est désormais passé à 17%.  Selon les dernières prévisions de Statista, il devrait doubler d’ici 2025.

Depuis quelques années avec le smartphone, le Bluetooth et le Wi-Fi, les solutions domotiques n’ont cessé de se développer. Il faut dire que désormais, la mise en place de solution domotique est devenue à la portée de tous.

De fait, auparavant, la contrainte était souvent liée au fait que les différents appareillages domotique avaient chacun leur protocole. Et souvent, l’utilisateur de faire le choix entre une marque ou une autre. Désormais avec le smartphone et le Wi-Fi, cela est devenu nettement plus simple.

A relire : Test : Quand Kodak se met à la sécurité et à la domotique.

La maison connectée, un marché qui explose.

Ainsi, selon les dernières prévisions de Statista, le marché devrait doubler d’ici à 2025. Un marché qui pèse actuellement 69 milliards en 2020 et qui devrait atteindre les 88 milliards cette année.

Toujours selon les prévisions de Statista, ce chiffre devrait atteindre le cap des 150 milliards d’euros à l’horizon 2025. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude de marché faite par le groupe d’analyse et de statistiques.

En outre, leur étude classifie également les pays selon le taux de pénétration de la « Smart Home ». Ainsi, en tête du classement on trouve les États-Unis qui ont un taux de pénétration de 52.2% ? Suivi du Royaume-Uni avec 37%.

La France pas un mauvais élève.

En Europe, la France se classe plutôt bien ! en effet, l’hexagone à un taux de pénétration de 17% pour 2021. Derrière l’Allemagne avec ses 24.5%, mais devant l’Espagne avec ses 10.9%.

Tous ces pays ont vu le taux de pénétration de la domotique augmenter en 2021 par rapport à 2018. Le pays qui subit la plus forte progression n’est autre que le Japon. Effectivement, le Japon est passé d’un taux de pénétration de 7.8% en 2018 à 19% en 2021. Soit presque le double.

Des chiffres, mais sur quelle base ?

Ce taux de pénétration est calculé sur base de la vente d’équipements connectés dédiés à la maison. Des équipements qui regroupent les solutions de chauffage comme le thermostat connecté ou encore les vannes thermostatiques connectées ou les chauffages électriques connectés.

Le cabinet d’analyses a également inclus les TV connectées ou les autres appareils domotiques vendus.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.