Le Boitier streaming Roku 3 à l’essai !

Autrefois uniquement possible via la location physique de support comme le DVD dans les vidéoclubs, notre mode de consommation de vidéo s’est en grande partie dématérialisé. Le développement du streaming, constaté ces dernières années dans un premier temps par l’intermédiaire d’internet, voit les offres légales de plus en plus nombreuses, accélérer son essor. Les fournisseurs internet, via leur box ainsi que les fabricants de matériels dédiés comme Roku nous permettent ainsi d’accéder facilement à ces nouveaux services. C’est le cas du Roku 3. Un tour détaillé de ce produit arrivé en France était nécessaire par notre équipe !

Préambule.

Bien moins connu en France qu’Apple avec son Apple TV ou bien encore Google et son Chromecast, le géant du streaming américain Roku arrive en France avec une gamme de 3 produits surtout orientés pour la vidéo et la musique à la demande. Parmi les lecteurs Roku, nous retrouvons le streaming stick, le Roku 2 et son évolution le Roku 3, avec des tarifs publics respectifs de 54,99€, 89,99€ et 119,99€ pour le produit faisant l’objet de notre test.

Concurrent direct de l’Apple TV et des boîtiers sous Android TV, le Roku 3 se présente comme le modèle le plus riche de la gamme.
Est-il comme le revendique le constructeur « Fait sur mesure pour les gens qui aiment la télévision” ? C’est ce que nous allons vérifier…

Roku 3 préz

Présentation – Description.

Commençons par la particularité de Roku par rapport à ses concurrents. Roku n’édite aucun service de vidéo ou de musique à la demande, à l’inverse de ses concurrents fabricants d’appareils de streaming que sont Google, Apple ou Amazon. Il n’a donc pas d’intérêt particulier à mettre en avant une chaine de diffusion plutôt qu’une autre. La concurrence et la neutralité y seront certainement plus respectées qu’ailleurs.

Le boitier en lui même semble bien solide et rigide, ça ne craque pas lorsqu’on le manipule. Il est brillant sur le pourtour,  mat avec le numéro 3 sur le dessus et une étiquette violette signée Roku sur le côté. Le dessous dispose de fins patins antidérapants pour qu’il ne glisse pas trop. La connectique est minimaliste et comprend un port microSd bien caché sous la prise HDMI, ainsi que le connecteur de l’alimentation, une prise réseau Ethernet et un port Usb de type A sur le coté ; enfin un petit trou servira à effectuer un reset de l’appareil si nécessaire.

Roku 3 connectique dos

Caractéristiques techniques du constructeur :

Dimensions
8,9 x 8,9 x 2,5 cm
Poids
150 g
Connexion réseau
802.11 (compatible a/b/g/n) avec prise en charge WEP, WPA et WPA2
Port Ethernet 10/100 Base-T
Sortie vidéo
720p
1080p
Sortie audio
Numérique en HDMI® (intercommunication du son Surround Dolby® 7.1 et 5.1)
Extension de stockage
Lecteur de cartes microSD pour le stockage de jeux et de chaînes supplémentaires
Télécommande
Télécommande optimisée de Roku 3 dotée d’une prise d’écouteurs et de la fonction de contrôle de mouvement.
Le lecteur de diffusion en continu comprend un récepteur IR (compatible avec de nombreuses télécommandes universelles).
Formats de support USB
Vidéo : MP4 (H.264), MKV (H.264)
Audio : AAC, MP3
Image : JPG, PNG

photos …

Contenu de la boîte :

La boîte contient les éléments suivants :

  • le boitier Roku 3,
  • une télécommande avec un jeu de piles AA,
  • un casque intra violet,
  • une alimentation avec différents adaptateurs de prise,
  • un manuel de raccordement et livret de garantie.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Le Boitier streaming Roku 3 à l’essai !"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.