MusicCast VINYL 500, Yamaha propose la première platine vinyle multiroom.

Yamaha MusicCast VINYL 500

Unique sur le marché, Yamaha présente la toute première platine vinyle multiroom au monde pour écouter ses disques vinyles. Une platine audio doté de technologies sans fil. Nom de code : MusicCast VINYL 500.

Les disques vinyles ? C’est quoi ça poseront comme question les moins de 20 ans. Voire peut-être même les moins de 30 ans. Pourtant, le vinyle qui fut le super audio le plus exploité par le grand public à la maison n’est pas tout à fait mort.

En effet, de plus en plus de DJ ou autres acteurs du son exploitent encore le vinyle. A l’époque la Rolls était la platine Technics SL1200. Avec sa toute nouvelle MusicCast VINYL 500, Yamaha bouscule quelque peu les codes et les habitudes.

Wi-Fi, BLuetooth, AirPlay, la MusicCast VINYL 500 a tout ce qu’il faut.

Effectivement, cette nouvelle venue allie un coté Oldschool qu’est le vinyle avec les nouvelles technologies actuelles. Ainsi, La MusicCast VINYL 500 est compatible Wifi, Bluetooth et AirPLay. De la sorte, Yamaha l’associe à sa gamme MusicCast déjà pour le moins bien fournie.

Ainsi, il sera par exemple possible de diffuser le son de votre vinyle sur une barre de son MusicCast Bar 20 ou 50 pour écouter en toute liberté ses musiques préférées dans plusieurs pièces.

A noter que coté design et technique, Yamaha a su apposer son savoir-faire également. Ainsi, cette platine arbore un look chic et intemporel pour une dimension de 450 x 136 x 368 mm et un poids de 5,7 Kg.

Disponible en blanc ou en noir, elle est munie d’un bras droit rigide et robuste tout en métal. Elle est également dotée d’un couvercle transparent amovible.

Elle sera commercialisée dès le mois de novembre de cette année. Le prix annoncé de la MusicCast VINYL 500 est de 699 €TTC.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "MusicCast VINYL 500, Yamaha propose la première platine vinyle multiroom."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.