Test : LG Q6.

Test / Utilisation.

Il aurait été appréciable, à ce tarif, d’avoir des performances un peu plus soutenues. On trouvera aisément des appareils dotés des mêmes processeurs et GPU et parfois dotés 4 giga de ram et de 64 go de mémoire interne pour 100 €uros de moins.

Des résultats plus que moyens sur les différents outils de mesure. Mais à l’utilisation l’appareil, pour des tâches courantes, ne montre pas de difficultés et reste fluide.

Mesures.

Antutu BenchMark CPU Single-thread : 629 points
Multi-thread : 2 112 points
Antutu BenchMark 40 560 points
Antutu Tester (batterie) 11 230 points
Basemark X11 12 752 points
PCMark 4 760 points

Utilisation.

D’apparence c’est un petit G6, une filiation ! Le G6 qu’on ne présente plus et qui a pratiquement faire un sans-faute à son lancement début 2017 notre Q6 est un peu moins épais et un peu plus grand.

Le Q6 a des bords qui surmontent un peu la vitre, le haut-parleur est placé sur le dos du téléphone et l’objectif de l’appareil photo y apparait très légèrement saillant. Alors que la plupart des appareils vendus dans cette gamme de prix sont pourvus d’un lecteur d’empreintes, le Q6 n’en possède pas. Bien dommage. Le dos en plastique semble sensible aux rayures et prend facilement les traces de doigts. Le cadre en aluminium qui le ceint est de belle facture et semble vraiment résistant.

Les boutons volume ont été placés à gauche avec le logement-tiroir pour cartes sim et SD. Le port micro USB pour charger le smartphone (3000 mAh) sur le bas au centre et sur la même tranche une prise casque mini jack.

 

L’écran 18:9

A l’instar du G6, le LG Q6 se dote d’un écran IPS « borderless » au format 18:9. Ce format semble devenir une norme sur les appareils actuels. Mais à la différence du G6 qui affiche en QHD+ (2880 x 1440 pixels) le Q6 lui, propose une définition Full HD+ (2160 x 1080 pixels) sur 5,5 pouces avec une densité de 440 PPP. Cependant cette résolution est largement suffisante pour un appareil de cette taille. Les angles de lectures/vision sont par ailleurs très agréables.

Par contre, cet affichage est obtenu avec une trop faible luminosité de l’écran permettant difficilement de profiter correctement de l’affichage en plein soleil, malgré un bon contraste. On peut noter une tendance marquée à afficher trop de bleu, que l’interface, ne permet pas de corriger comme il est possible de le faire sur beaucoup de terminaux.

Alors que fleurissent des appareils équipés de doubles capteurs, le Q6 n’est lui, équipé sur son dos que d’un seul capteur de 13 mégapixels, sans grand angle. La qualité des clichés pris de jour avec une bonne lumière est plus que correcte et les photos sont bien détaillées.

 

Mais il n’en va pas de même lorsque le jour décline…et moins encore la nuit à l’extérieur quand le flash ne parvient pas à prendre le dessus sur le volume de la scène. On trouvera alors beaucoup de bruit.

C’est un peu la même chose pour le capteur frontal, de 5 mégapixels, qui affichera de belles photos avec une lumière dense mais qui deviendra difficilement utilisable lorsque le jour déclinera.

Il est malheureusement impossible de corriger manuellement, l’exposition ou la balance des blancs, seuls sont proposés, un mode automatique, un mode panorama enfin un mode nourriture. …. Agrémentés de filtres. Vous pourrez opter pour prendre vos photos dans un format carré.

panorama

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Test : LG Q6."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.