L’ Arcep annonce qu’il va octroyer des licences temporaires pour tester la 5G.

5G

Ça y est, les opérateurs en France vont pouvoir déployer leur batterie de tests pour la 5G ! En effet, l’ Arcep, le régulateur français, va octroyer des licences. Et plus précisément dans les bandes de 3,4 GHz à 3,8 GHz et 26 GHz.

L’Arcep a décidé de passer à la vitesse supérieure pour le déploiement de la 5G d’ici quelques années. Ainsi, dans le but d’évaluer le potentiel de la nouvelle technologie de réseau et d’identifier les défis du déploiement à grande échelle, il va octroyer des licences 5G.

Les fréquences, identifiées par l’Arcep comme des candidats privilégiés pour la 5G, seront mises à la disposition des opérateurs et des industries verticales, avec les résultats utilisés pour contribuer à la stratégie 5G du pays. L’Arcep a déclaré que l’un de ses principaux objectifs était d’évaluer comment la technologie peut être construite pour satisfaire les besoins d’une série de cas d’utilisation industrielle et IoT, plutôt que de simplement identifier les défis techniques du déploiement.

Des licences pour différents villes.

Les licences pour les bandes de 3,4 GHz à 3,8 GHz seront disponibles dans certaines régions métropolitaines. Ainsi, Lyon, Bordeaux, Nantes, Le Havre, Saint-Étienne, Douai, Montpellier et Grenoble en profiteront. D’autres groupes ou lieux sont disponibles sur demande.

« La 5G est souvent présentée comme la génération qui saura satisfaire les besoins de connectivité d’une grande variété d’utilisations. De l’Internet public aux communications Internet industrielles critiques. Tout en passant par les communications ambiantes d’un Internet des Objets omniprésent »,

a déclaré l’Arcep

« Conduire des pilotes 5G devrait aider à approfondir une compréhension générale des systèmes de cohabitation entre les joueurs, et tester des modèles d’affaires. »

« La 5G constituera probablement une amalgamation de différentes innovations (antenne active, utilisation de très hautes fréquences, multiplication de petites cellules …) qui pourraient significativement modifier la façon dont un réseau mobile est déployé. L’Arcep veut travailler en tandem avec le secteur pour faire un bond sur les effets potentiels de ces innovations. »

Outre les essais, l’Arcep prépare son plan d’attribution des licences 5G et une consultation gouvernementale est également en cours. Plus d’infos sur le site du régulateur.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "L’ Arcep annonce qu’il va octroyer des licences temporaires pour tester la 5G."

Laisser un commentaire