6.5 Milliards d’euros pour la 5G en Italie.

5G

Le gouvernement italien peut se frotter les mains. En effet, il serait en passe d’obtenir pas moins de 6.5 milliards d’euros pour l’obtention de licences pour la 5G.

Ainsi, il y a presque un mois on vous annonçait que le gouvernement italien était en passe d’ouvrir les enchères pour l’exploitation de licences 5G. Des enchères auxquelles les acteurs majeurs de la téléphonie mobile italienne avaient répondu présents.

Alors que l’état italien annonçait atteindre d’ores et déjà la coquette somme de 2,48 milliards d’euros, il peut désormais avoir le sourire.

De fait, on apprend cette semaine que les enchères viennent d’atteindre les 6.5 milliards !

Vodafone Italia et Telecom Italia ont chacun dépensé 2,4 milliards d’euros pour s’approprier la plus grande part du spectre disponible de fréquences 5G. Du coup, rien qu’avec ces deux géants de la téléphonie mobile, l’état italien a levé 4,8 milliards d’euros.

Outre ces deux opérateurs, ce sont au final tous les acteurs de la téléphonie mobile italienne qui ont mis la main au porte-feuilles. Ainsi, Iliad Italia, a dépensé 1,2 milliard d’euros, tandis que Wind Tre a acquis des licences d’une valeur de 517 millions d’euros.

Dans un communiqué, le ministère italien du Développement économique a déclaré que la vente aux enchères avait généré une « concurrence vive », en particulier pour les lots de 3,7 GHz. Dans cette bande, Vodafone et Telecom Italia se sont toutes deux vu attribuer 80 MHz à un coût de 1,7 milliard d’euros chacune, tandis que les deux autres opérateurs ont obtenu des attributions de 20 MHz pour 484 millions d’euros chacune.

Telecom Italia et Vodafone Italia ont également acheté 200 MHz de 26 GHz (mmWave) et 20 MHz dans la bande des 700 MHz. Iliad a gagné 200 MHz dans la bande 26 GHz, parallèlement à ses 20 MHz de 3,7 GHz et 10 MHz dans la bande 700 MHz. Wind Tre a acquis 20 MHz de 3,7 GHz et 200 MHz dans la bande des 26 GHz.

Les licences ont une durée de validité de 19 ans, à l’exception des attributions de 700 MHz, qui ne seront libérées qu’en 2022 et d’une durée de 15,5 ans.

 

Laisser un commentaire