Le Wi-Fi pourrait rapporter 30 milliards de dollars aux compagnies aériennes d’ici 2035.

Air Europa équipe ses avions de Wi-Fi

Le Wi-Fi prend une place de plus en plus importante dans notre quotidien, car il nous permet de rester connecter en permanence. Selon une étude de la London School of Economics il pourrait rapporter gros aux compagnies aériennes.

Ainsi, le Wi-Fi dans les avions en est seulement à ses débuts. Pourtant, il pourrait représenter un business colossal. Un business qui serait en mesure d’engendrer 30 milliards de dollars pour tous les acteurs du marché aéronautiques et réseaux.

En effet, actuellement le Wi-Fi n’est pas encore très présent sur les vols. Qui plus est sur les quelques compagnies aériennes qui le proposent, il s’agit d’un service payant.

Toutefois, selon l’étude Sky High Economics réalisée par la London School of Economics et Inmarsat, ce secteur devrait exploser d’ici les 20 prochaines années. Un peu à la manière des hotspots Wi-Fi dans les hôtels.

Selon cette analyse, les revenus viendraient davantage des annonceurs, et des partenaires business que des passagers à proprement parler. Certes, actuellement l’accès au Wi-Fi est une option premium et sans doute seuls les plus aisés, les hommes d’affaires et autres qui ont un besoin professionnel de rester connectés opte pour ce choix.

Mais qui va payer pour ce Wi-Fi ?

Cependant, si le Wi-Fi doit se déployer dans les avions et sur les vols intérieurs et low cost, il devra certainement être proposé gratuitement. Un peu comme les hôtels ou les services de vacances et loisirs actuels.

Toutefois, certaines compagnies aériennes pourraient l’inclure dans leur billet d’avion ! Avec pourquoi pas une majoration certes minime pour le passager, mais qui au sein de l’entreprise générera un revenu supplémentaire.

Ainsi, les 30 milliards de dollars générés par le Wi-Fi en vol seront répartis en plusieurs segments. Entre l’accès haut débit, l’E-commerce, la publicité et le contenu premium. En effet, on peut envisager qu’un annonceur débourse une somme conséquente pour se retrouver sur le portail de la compagnie aérienne qui ouvre l’accès à internet.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Le Wi-Fi pourrait rapporter 30 milliards de dollars aux compagnies aériennes d’ici 2035."

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer