Test : THERMOMIX TM5 + Cook-Key.

Depuis plusieurs années l’univers des robots de cuisine fait fureur. L’argument principal était, initialement, le gain de place. Un seul robot devait remplacer tous les éléments de la cuisine.
La promesse de départ était ambitieuse mais on y arrive petit à petit. Aujourd’hui nous allons tester un des leaders du marché, le THERMOMIX TM5 qui devient Connecté grâce à sa clef magnétique, la Cook-Key.

Préambule.

C’est en 1883, en Allemagne, que les frères Vorwerk (Carl et Adolph) se lancent dans la fabrication de tapis et moquettes haut de gamme.
En cherchant la solution la plus efficace pour les entretenir ils vont créer, en 1929, le premier aspirateur-balai (sous la marque Kobold). Un an plus tard, ils se lancent dans la vente à domicile.

En 1961, une nouvelle révolution est née : le THERMOMIX.

Les deux marques deviennent alors spécialiste de l’électroménager haut de gamme (sous des marques comme Jafra Cosmetics, Lux Asia Pacific et Twercs).

Question chiffre, Vorwerk est présent dans 70 pays et enregistre un chiffre d’affaire (2017) de 2,9 milliards d’euros avec un effectif de 645 000 collaborateurs.

Présentation – Description.

Découverte du TM5
Le dernier né de chez Vorwek, doté d’une balance électronique, permet douze fonctions :
peser, mélanger, émincer, moudre, pétrir, mixer, cuire à la vapeur, mijoter, battre, chauffer en maîtrisant la température, remuer et émulsionner.

 

Caractéristiques techniques du constructeur:

  • Poids : 7,95 Kg
  • Moteur de 500W
  • Cuve de 2,2 L.
  • Température de cuisson entre 37 et 120°
  • Montée en température par palier de 5°
  • Minuteur entre 1 et 99 mn
  • Balance intégrée
  • Dimensions L x H x P : 32.6 cm x 34.1 cm x 32.6 cm

 

Contenu de la boîte:

Le carton contient les éléments suivants :

  • Le Varoma qui permet une cuisson vapeur
  • Le bol Guy Degrenne (2,2 litres) en acier inoxydable avec son gobelet doseur
  • Le panier cuisson (cuisson vapeur de petite quantité + filtrage)
  • Le fouet (pour les sauces, blancs en neige, etc.)
  • Les couteaux (qui se clipsent au fond du bol)
  • La clé recettes magnétique
  • La spatule
  • L’écran tactile
  • Une zone magnétique sur laquelle il faudra poser la clé recette choisie ou la Cook-Key
  • Un livre de 200 recettes
  • La documentation et fiche de garantie

L’écran tactile, à partir duquel tout va être piloté, est relativement réactif mais pas très pratique pour lire une recette avant de se lancer. Les menus sont bien réalisés mais l’écran est un peu petit.

A droite de l’écran se trouve une molette, très pratique, qui va permettre de faire évoluer, rapidement, la vitesse et autres.
L’ensemble écran + molette est très efficace.

Entre le bol et l’écran, se trouvent deux séries de LEDS qui vont alerter sur la température du bol. Vertes pour froid et Rouges pour chaud. Ainsi l’utilisateur sera en alerte lorsqu’il fera les manipulations.

Pour ce qui est de la qualité des matériaux, nous baignons dans le haut de gamme.
Pour avoir testé personnellement un robot entrée de gamme dont le prix tournait autour des 400€, je peux affirmer que le plaisir d’utilisation est sans commune mesure.

C’est dans les tâches ingrates que l’on peut mesurer la qualité de conception.
Là où certaines marques ne vont se préoccuper que de la partie « utilisation » de l’appareil, négligeant la partie nettoyage, Vorwerk à poussé l’analyse jusqu’à son terme.

Pour ôter les couteaux du bol, il suffit de tenir le bol d’une main et faire tourner la partie en plastique, située sous le bol, d’un quart de tour. Les couteaux s’en trouvent libérés et peuvent être retirés très facilement.
Sur celui que je possédais, il fallait forcer pour les débloquer, avec le risque de se couper un doigt.
Je mets donc un pouce vers le haut pour cette réalisation.

Deuxième point, la conception du bol.
Encore une fois, Vorwerk a limité les reliefs à l’intérieur du bol. Il en résulte une facilité de nettoyage. Un simple passage sous l’eau suffit à lever la majorité des aliments.

Ne restera alors, en cas de cuisson, qu’à gratter les parties qui ont pu accrocher au fond du bol. Pas toujours évident, je vous l’accorde, mais grandement facilité par le choix des matériaux.

L’ensemble forme un robot de qualité avec un poids qui permet une stabilité parfaire de l’appareil.

Présentation de la Cook-Key
Le TM5 ne peux afficher que les recettes provenant d’une clé magnétique.
Pour palier à cette limitation, Vorwerk a créé la Cook-Key. Celle-ci apporte la connexion Wifi au TM5 et élargi donc infiniment la palette des recettes.

Il suffit de la plaquer sur la zone magnétique, sur laquelle se plaque également les petites clés recettes, et elle sera automatiquement détectée par le TM5.

Un nouveau menu apparait alors sur l’écran tactile et permettra de choisir la recette par nom ou par catégorie.

Il faut savoir qu’un abonnement à Cookidoo.fr est nécessaire mais que les 6 premiers mois sont offerts.
Toutes les recettes enregistrées pendant cette période resteront accessibles par la suite même en cas de non renouvellement.

Il y a également le livre recette « Ma cuisine au quotidien » qui est fournit avec le TM5 (200 recettes).
La différence entre le TM5 et le TM5 connecté réside donc en la présence de la Cook-Key et de l’abonnement à Cookidoo.fr.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Test : THERMOMIX TM5 + Cook-Key."

Laisser un commentaire