Quand les voies du Wi-Fi deviennent impénétrables.

Que voilà une drôle d’histoire dans le petit village de Causse-de-la-Selle en Hérault ou le curé s’oppose au maire concernant l’installation d’antennes relai et Wi-Fi. On pourrait presque appeler cela « Don Camillo au pays du Wi-Fi ».


L’histoire démarre simplement quand dans la volonté de déployer le réseau Haut-Débit dans l’Hérault, la région et la commune conviennent de placer les antennes relais sur le point le plus culminant du village c’est-à-dire l’église.




Les reproches ? Un curé qui juge cela trop « dégradant pour l’église qui est un lieu de culte » et qui surtout n’a pas été concerté quant à cette installation sur son bâtiment et un maire qui selon l’accusateur aurait fait preuve de mutisme à l’égard de cette mise en place.

Sans dialogue aucun, le curé avait dès lors en septembre décidé d’entamer un recours auprès de la justice pour faire enlever ces antennes.

Après diverses procédures et argumentation des deux avocats, c’est le Wi-Fi qui l’emporte pour le bien de la communauté du village mais aussi pour les chrétiens qui se verront ainsi dotés de l’internet Haut-débit.

Si cela peut sembler loufoque, on peut comprendre à la fois le point de vue de la mairie qui souhaite offrir internet haut débit à ses riverains mais aussi le curé qui voit quelque peu son clocher transformé (légèrement) en pilonne à antenne.

Bref un casse-tête qui avait de quoi donner des migraines et cette fois pas à cause des ondes ?

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Quand les voies du Wi-Fi deviennent impénétrables."

Laisser un commentaire