Microsoft aussi enregistrait les données Wi-Fi.

Souvenez-vous, il y a quelques mois, Google se trouvait dans le collimateur des états suite à un « mécanisme » dans Google Street View qui enregistrait diverses informations sur les réseaux Wi-Fi détectés. Microsoft aussi aurait utilisé le même procédé pour son offre Live Location.


L’information est arrivée par Elie Bursztein chercheur à l’université de Stanford qui s’est intéressé à la chose suite aux scandales de Google Street View.

Parti de ce scandale, Elie Bursztein et ses collègues ont effectué des analyses et se sont rendus compte que Microsoft comme Google n’a pas mis de restriction sur l’interrogation de sa base de données ce qui selon le chercheur permet d’associer un ID unique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer