Libération de la bande de fréquence 3.4GHz à 3.8GHz par l’Arab Spectrum Management Group.

Arab Spectrum Management Group

Bonne nouvelle pour le déploiement de la 5G dans les pays arabes. En effet, l’Arab Spectrum Management Group, le régulateur des ondes de 22 pays arabes (équivalent de l’IBPT, le FCC et autres…), vient de valider la libération des gammes de fréquence allant de 3.4GHz à 3.8GHz.

Mais que voilà une bonne nouvelle pour le déploiement de la 5G dans les pays arabes. Notamment, ceux qui font partie du groupe de régulation Arab Spectrum Management Group. En effet, le régulateur vient de rendre disponible l’exploitation des gammes de fréquences 3.4GHz à 3.8GHz. Des fréquences qui sont actuellement fortement plébiscitées par la 5G à travers le monde.

Pour Tariq Al Awadhi, président d’Arab Spectrum Management Group c’est une avancée majeure. Spécifiquement pour les pays membres que régule l’Arab Spectrum Management Group.

«La gamme de spectres 3GHz est l’une des premières ressources utilisées par la 5G dans le monde entier. Cela constituera une colonne vertébrale importante pour les services de prochaine génération dans les pays arabes, leur permettant de continuer à jouer un rôle de premier plan dans le développement de la 5G ».

Le groupe de régulation représente les 22 États que l’on nomme « les pays arabes ». Certains membres se sont d’ores et déjà mis en œuvre pour le déploiement de réseau 5G. Ils attendaient donc avec impatience la libération des ondes. Notamment pour avancer dans le déploiement et la mise en place de réseau 5G sur leur territoire. Ainsi, les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et le Qatar ont d’ores et déjà des structures en place prête à être exploitée.

Par ailleurs, selon une étude de la GSMA publiée le mois dernier, les six membres du Conseil de coopération du Golfe devraient disposer des services 5G.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Libération de la bande de fréquence 3.4GHz à 3.8GHz par l’Arab Spectrum Management Group."

Laisser un commentaire