Les Belges adoptent de plus en plus le smartphone pour leurs opérations bancaires.

Olimpicshop

L’étude Deloitte « EMEA Digital Banking Maturity 2018 » compare six banques belges à 238 banques et 10 start-ups fintech dans 38 pays afin de déterminer le positionnement des banques belges sur le plan des services numériques.

De nos jours, le smartphone est partout et sert bien plus à surfer sur internet, piloter ses appareils connectés, recevoir ses mails qu’à téléphoner.

Par ailleurs, depuis quelque temps on voit de plus en plus de solutions bancaires arriver sur les smartphones. Paiement sans contact, application de transferts d’argent entre amis, solution de paiement par smartphone lors de festivals.

Deloitte s’est penché sur la question du paiement par smartphone, mais aussi des opérations bancaires. Pour cela le cabinet d’étude dresse le bilan avec son rapport « EMEA Digital Banking Maturity 2018 ».

Ainsi, 45% des Belges adoptent une attitude “mobile first”  pour leurs traites bancaires.  Plus de 80% préfèrent effectuer des paiements sur leur smartphone – ce qui représente l’un des plus hauts scores d’Europe, après les Pays-Bas et l’Espagne.

« Les banques belges se concentrent sur l’usage convivial plutôt que sur les fonctionnalités. Puisque les clients ne sont pas demandeur de plus de fonctions, les banques belges sont moins enclines à élargir la palette des services numériques  proposés, par rapport à des pays comme la Pologne ou l’Espagne par exemple. Ce qui n’empêche pas leur offre d’être très bien accueillie, à terme.

Les Belges sont peut-être plus lents au démarrage, mais ils vont plus loin. En termes de maturité numérique globale, les banques belges se retrouvent donc à la traîne ».

Les banques belges privilégient la convivialité.

En effet, l’étude relève le fait que pour les banques belges ce qui prime avant tout c’est l’utilisation de l’application. De fait, alors que dans d’autres pays, les banques misent sur des fonctionnalités « spécifiques », les banques belges optent pour développer avant tout la convivialité et la simplicité d’utilisation.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Les Belges adoptent de plus en plus le smartphone pour leurs opérations bancaires."

Laisser un commentaire