Intel travaille sur la 5G pour le secteur de l’automobile.

Intel 5G

de Intel a organisé une journée porte ouverte au Centre d’Innovation Intel pour la Conduite autonome. Une porte ouverte au cœur de la Silicon Valley. C’est à cette occasion que Doug Davis, vice-président et directeur général de l’Automated Driving Group (ADG) d’Intel Corporation, a exposé les progrès significatifs dans ce domaine. Notamment en présence des partenaires : BMW, Delphi, Ericsson et HERE.

« Mettre des voitures autonomes sur les routes sera ma plus belle réussite » voilà comment Doug Davis a mis en avant le programme d’Intel en la matière. Un programme qui inclut au cœur des véhicules connectés les technologies sans fil.

Le facteur le plus important dans la conduite autonome est la transmission des données. La meilleure façon de la traiter, de la gérer, de la déplacer, de la stocker. Mais également de la partager et d’en tirer des leçons.

Bien qu’une grande partie des données générées au sein de la voiture reste à bord, il existe des moments où la conduite autonome dépend des données partagées entre les véhicules voisins et entre la voiture et le Cloud.

Un réseau plus rapide capable de supporter plus de data.

À mesure que les données sortent de la voiture, les réseaux sans fil doivent pouvoir la gérer. Or selon Intel, les réseaux 4G d’aujourd’hui ne sont pas conçus pour répondre aux besoins et aux trafics de données qui seront générés. En effet, Intel souligne qu’il faudra gérer des millions de véhicules autonomes sur la route.

C’est donc dans cette vision qu’Intel souhaite apporter sa pierre à l’édifice pour ce qui est du réseau 5G. Car selon le constructeur il existe plusieurs exigences en matière de vitesse, de latence, d’énergie, d’échelle et de réactivité fractionnée requises pour la conduite autonome.

Ainsi, les fournisseurs de services de communication ont commencé à transformer l’infrastructure réseau en solutions agiles. Des solutions qui doivent devenir « softwaredefined » et flexibles. En outre, celles-ci doivent prendre connaissance des centres de données Cloud les plus importants et les plus réussis au monde.

Toutefois, avec des technologies avancées comme les radios à ondes millimétriques, la connectivité des véhicules, l’informatique de bord, la 5G deviendra la norme. Notamment  une fois que les voitures autonomes arrivent en volume.

Alors, Intel accélère l’avenir de la conduite autonome et travaille avec des leaders de l’industrie comme Ericsson pour définir, prototyper, tester et fournir des produits, des solutions.

Par exemple, la plate-forme Intel® GO ™ Automotive 5G, est la première plate-forme 5G pour le segment de l’automobile. Elle permet aux constructeurs automobiles de développer et de tester un large éventail de cas d’utilisation et d’applications. Tout cela, avant le déploiement attendu de 5G en 2020.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Intel travaille sur la 5G pour le secteur de l’automobile."

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer