Huawei et ZTE sont les bienvenus en Italie.

5g-italia

Bonne nouvelle pour les deux sociétés chinoises, le ministère italien du Développement économique a réfuté l’interdiction de prendre Huawei et ZTE pour le développement de la 5G dans le pays.

Dans plusieurs pays, les gouvernements demandent des garanties de la part de Huawei et du gouvernement chinois concernant la possibilité d’espionnage des données transitant vers le prochain réseau 5G. Des garanties sous peine de bannir le constructeur chinois des réseaux nationaux.

Pour le ministère italien du Développement économique, il n’y a actuellement aucune preuve de danger pour la sécurité nationale.

C’est ce qu’il ressort d’une note du MISE qui a réagi à un rapport du journal italien La Stampa. Un rapport qui a cité des sources déclarant que le gouvernement était prêt à utiliser sa législation « golden power » pour se retirer des contrats 5G avec les deux fournisseurs Huawei et ZTE. Et ce, pour éviter de payer des pénalités.

En effet, dans l’article du journal, l’article fait mention que l’Italie s’était pliée à la pression des États-Unis pour interdire les vendeurs à cause des inquiétudes qu’ils utilisent l’équipement pour espionner pour l’État chinois.

Le MISE a déclaré dans sa déclaration qu’il nie les « reconstructions imprimées ».

« En ce qui concerne les articles de presse sur l’interdiction présumée des sociétés Huawei et ZTE d’Italie en raison de l’adoption de la technologie 5G, le Ministère du Développement économique nie son intention de prendre toute initiative à cet égard.

Il a continué à affirmer que la sécurité nationale est une priorité et il prendra des mesures au cas où des problèmes critiques se présenteraient.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Huawei et ZTE sont les bienvenus en Italie."

Laisser un commentaire