HMD Global lève 100 millions de dollars pour financer le développement des appareils Nokia.

HMD Nokia

Avec une levée de fonds de 100 millions de dollars lors de son dernier tour de table, HMD Global espère bien avoir assez de fond pour redorer la marque Nokia dans le secteur des smartphones. Il faut dire que la marque a su faire d’entrée de jeu faire parler d’elle en créant le buzz avec ses nouveaux smartphones.

L’aventure a commencé l’année passée au MWC 2017. En effet, pour créer le buzz, HMD lançait une nouvelle édition du Nokia 3210. Une manœuvre pour présente également ses nouveaux smartphones sous Android.

Depuis, la marque commence à proposer des modèles qui ont de quoi séduire. C’est donc tout naturellement que la société est allée chercher les fonds nécessaires pour se développer encore un peu plus.

Avec les 100 millions de dollars reçus, HMD a décidé de consacrer cette somme pour développer la marque d’appareils Nokia dans le but ultime de reconquérir sa position parmi les principaux fabricants mondiaux.

Parmi les investisseurs figuraient Wonderful Stars, une filiale de FIH Mobile, propriété de Hon Hai Precision (Foxconn), qui détiendra une participation directe de 6% des actions émises par la société une fois les transactions en attente de HMD Global terminées.

Parmi les autres acheteurs figurent les sociétés d’investissement Ginko Ventures (via Alpha Ginko) et DMJ Asia Investment Opportunity.

Une levée de fond pour plus de smartphone Nokia !

Une levée de fonds qui semble avoir été obtenue sans trop de difficulté, il faut dire que jusqu’à présent, HMD a su faire ce qu’il fallait pour mettre en avant ses nouveaux smartphones estampillés Nokia. Pour rappel, l’entreprise a acheté le droit d’apposer le logo Nokia sur ses téléphones jusqu’en 2024. Elle espère donc bien profiter de cet accord le plus vite possible pour faire de Nokia, un des acteurs majeurs dans le monde tant convoité du smartphone.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "HMD Global lève 100 millions de dollars pour financer le développement des appareils Nokia."

Laisser un commentaire