Pourquoi Black Friday et durabilité ne vont pas ensemble ?

black friday back market

Le Black Friday est une fête commerciale importée des États-Unis. Elle correspond au dernier vendredi de novembre, le lendemain de Thanksgiving, et est devenu une tradition en France également depuis quelques années. D’innombrables boutiques en ligne et magasins physiques réduisent leurs prix ce jour, parfois de manière drastique.

Mais ce qui fait battre le cœur des acheteurs plus vite inquiète les organisations environnementales et les consommateurs soucieux de leur impact écologique. Découvrez ici ce qu’est cette fête pour les chasseurs de bonnes affaires et pourquoi elle n’a pas un bon score en termes de durabilité.

Qu’est-ce que le Black Friday ?

Aux États-Unis, le Black Friday annonce le début de la période de Noël. Chaque année, elle tombe le dernier vendredi de novembre et donc le lendemain de Thanksgiving. De nombreuses personnes voient ce jour comme une transition et en profitent pour faire leurs premiers achats de Noël. Les détaillants l’ont compris très tôt et ont commencé à baisser les prix ce jour-là il y a des décennies.

En France, l’événement n’est connu que depuis quelques années, mais il est de plus en plus populaire.

Au passage, l’origine du nom Black Friday est contestée : certains pensent qu’il vient des foules qui prennent d’assaut les magasins ce jour-là, d’autres l’interprètent comme des chiffres noirs qui font sonner les caisses à la fermeture. Ce qui est certain, c’est que la journée d’épargne pour les acheteurs a été appelée Black Friday pour la première fois en 1966.

Black Friday et durabilité : pourquoi ça ne va pas ensemble ?

Tout le monde ne tire pas un bilan positif du Black Friday, surtout dans le contexte du changement climatique, résultat d’une consommation en constante augmentation.

L’achat de nouveaux produits a un impact sur le climat et il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, la production de biens consomme d’immenses quantités de CO₂ et de précieuses matières premières. Cela s’applique aux marchandises de toutes sortes, des vêtements aux appareils électroniques.

Par exemple, la production d’une seule paire de jeans nécessite environ 8 000 litres d’eau. La production de produits électroniques tels que les smartphones a également des conséquences dramatiques sur la protection de l’environnement, notamment sur les stocks naturels de terres et métaux rares, extraits dans des zones de conflits dans des circonstances contestées.

Et ce n’est pas seulement la production qui consomme des matières premières et augmente les émissions de CO2. Le transport des marchandises, du fabricant aux magasins et aux consommateurs, est également source d’émissions.

Black Friday : les ventes augmentent

Si la consommation est déjà forte les jours de shopping habituels, elle augmente encore plus pour le Black Friday. Cet événement attire chaque année d’innombrables personnes dans les villes et devant leur ordinateur.

Black Friday, durabilité et protection de l’environnement : les alternatives au Black Friday

Le Black Friday fait l’objet de critiques croissantes de la part des organisations environnementales, mais aussi des consommateurs. Cette popularité croissante est visible notamment grâce aux boutiques en ligne qui ne proposent plus seulement des produits neufs, mais aussi des articles d’occasion et reconditionnés de grande qualité, également lors du Black Friday. Si vous êtes à la recherche d’un smartphone ou d’un ordinateur portable, ceux qui souhaitent économiser de l’argent, profiter des bonnes affaires et faire un geste pour l’environnement peuvent se renseigner sur les plateformes correspondantes et opter ordinateur reconditionné lors du Black Friday.

En outre, d’autres sites comme Back Market refusent de participer à l’événement. Sur le site, leader du reconditionné en Europe, les offres disponibles pour Black Friday sont les mêmes que n’importe quel autre jour de l’année.

Black Friday : comment réduire son impact ?

L’expression « Black Friday » suscite une grande joie chez beaucoup, mais plutôt un malaise chez les consommateurs soucieux de réduire leur impact écologique. Il existe des contre-projets qui vous permettent d’économiser de l’argent en vous proposant des bonnes affaires tout en réduisant votre empreinte carbone.

Le secret : il n’est pas toujours nécessaire d’acheter un produit neuf, notamment en ce qui concerne nos produits tech. Qu’il s’agisse de smartphones, de tablettes, d’ordinateurs portables ou d’écouteurs, compte tenu des cycles de vie de plus en plus courts, tous ces biens sont également disponibles reconditionnés dans un état 100% fonctionnel sur des sites comme Back Market.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Pourquoi Black Friday et durabilité ne vont pas ensemble ?"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.