La gamme des transmissions radio Terahertz capable d’atteindre un débit de 50 Gbit/s.

Terahertz ondes radio DATA

Les chercheurs de Brown University ont réussi à développer une méthode de combinaison de multiples flux de données à large bande passante en une seule bande de radio térahertz. Et cela à fin de permettre l’exploitation de cette gamme pour faire transiter du data.

Si il y a un peu plus de 10 ans, le Wi-Fi voyait le jour auprès du grand public, le Data mobile a su avec l’arrivée du smartphone lui aussi considérablement évolué. Qui se souvient encore du WAP ? Ce protocole extrêmement lent fut le début de la 3G/4G/LTE et 5G futur.

Ainsi, on est de plus en plus à consommer du DATA mobile. Faut à nos smartphones, mais pas seulement ! En effet, la prochaine étape sera très certainement le monde de l’automobile ! Et vu le nombre de véhicules en circulation, pas de doute, il va y en avoir du data qui circulera dans les air.

C’est d’ailleurs pour cela (entre autres) que les opérateurs et les différents acteurs du marché pousse le développement de la 5G. Toutefois pour certains cela ne pourrait pas suffire.

Quelles sont alors les alternatives ?

Elles sont nombreuses et tout le monde travaille sur différentes pistes comme ces chercheurs de Brown University. L’avantage principal de l’envoi de signaux sur les fréquences de térahertz est la bande passante accrue qu’il pourrait fournir.

Ce qui permettra d’augmenter considérablement le chargement et le téléchargement des vitesses de données. Cependant, il reste du chemin à parcourir avant d’y arriver. Parmi les étapes, les chercheurs recherchent une méthode pour envoyer plusieurs flux de data sur différentes fréquences sans interférence.

Au cours des derniers mois, les chercheurs de l’université basée à Rhode Island ont réussi à développer une méthode de multiplexage pour les fréquences de térahertz. Le multiplexage se réfère à l’envoi de plusieurs signaux sur un seul canal, ce qui entraîne le partage de ressources de spectre parmi les utilisateurs.

Daniel Mittleman, professeur d’ingénierie à l’Université Brown, et son équipe ont réussi à développer l’équipement nécessaire de multiplexage et de démultiplexage. En utilisant leurs inventions, les chercheurs ont réussi à envoyer sur la bande de térahertz deux flux de données différents avec des vitesses combinées de 10 Gbps sans aucune erreur. Si des mécanismes de correction d’erreur sont utilisés, deux flux de données avec des débits de transfert individuels de 25Gbps peuvent également être transmis en utilisant les mêmes bandes.

Les mécanismes susmentionnés sont déjà largement utilisés dans l’industrie des télécommunications, de sorte que les vitesses combinées de 50Gbps sur les réseaux sans fil devraient être facilement réalisables.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "La gamme des transmissions radio Terahertz capable d’atteindre un débit de 50 Gbit/s."

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer