La fin du roaming a changé les habitudes des Européens.

roaming statista

Le 15 juin dernier, on vous l’annonçait avec plaisir, la fin du roaming ! Ainsi, désormais, nous payons le même tarif à l’étranger que dans son propre pays. Et cela a changé les habitudes des clients mobiles.

 Ça y est, ce qu’on retiendra sans doute comme avancée pour 2017 ce ne sera pas le nouvel iPhone X, et le nouveau Samsung Note 8 ! Encore que… Non ce qu’on retiendra c’est la fin du roaming en Europe. Fini en effet désormais les surcouts liés aux appels depuis l’étranger et au surf depuis notre pays de vacances.

En effet, après plusieurs années de débat et de bras de fer entre l’Union européenne et les opérateurs mobiles européen, l’UE a réussi à faire supprimer les frais de roaming. Une aubaine pour la plupart des possesseurs de smartphone qui sont qui plus est souvent à l’étranger.

Des résultats intéressants !

Ainsi, Statista nous livre son analyse sur l’évolution et les résultats de cette suppression du roaming en Europe.

Le message est bien arrivé : une enquête de la Commission européenne prouve que la fin des frais de roaming dans l’Union européenne, effective depuis le 15 juin, a bien été adoptée par les consommateurs.

71 % des Européens sont en effet au courant de la suppression des frais d’itinérance et nombreux sont ceux qui ont déjà modifié leur usage. La proportion de voyageurs utilisant les données mobiles aussi souvent en itinérance qu’ils le font dans leur pays a en effet doublé après le 15 juin 2017 (31 %) par rapport aux mois précédents (17%).

Bien sûr les hotspots Wi-Fi ont toujours la cote et encore plus chez les jeunes. Et pour cause, ceux-ci sont généralement équipés d’abonnement ou de forfait avec TEXTO illimité. Forfait accompagné d’un grand nombre de minutes de conversation, mais avec un volume de data trop faible. Hors, surfer, Liker sur Facebook, suivre l’actu twitter ou poster ses photos sur Instagram ou Snapshat consomme du trafic.

Toutefois, pour les plus âgés ou les business man qui possède des forfaits pro bien chargé, il est parfois plus simple d’utiliser la 4G à l’étranger. Plutot que le Wi-Fi local pourri.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "La fin du roaming a changé les habitudes des Européens."

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer