ENGIE annonce que toute la Belgique est désormais couverte par son réseau d’Internet des Objets (IoT).

internet of thing

Engie mise sur les objets connectés pour la Belgique ! La société estime par ailleurs que, d’ici 5 ans, 10 millions d’objets communiqueront, en Belgique via son réseau.

Le Groupe ENGIE accélère sa transformation pour devenir le leader de la transition énergétique. Ainsi, ENGIE entend à ce sujet jouer un rôle important dans l’Internet des objets et la digitalisation d’applications énergétiques. Dans cet esprit, en juin 2015, ENGIE annonçait sa volonté de se lancer dans l‘Internet of Things (IoT) en Belgique.

Alors, nous voilà Un an et demi plus tard ! Et le réseau d’ENGIE « Low Power Wide Area Network » (LPWAN), basé sur la technologie Sigfox, couvre désormais tout le territoire belge.

Avec ce réseau, la société espère séduire très vite les professionnelles, les petites PME voir le particulier. Ce réseau permettra à des objets connectés de communiquer entre eux.

Des projets ambitieux pour le M2M !

Par ailleurs, les objets qui communiquent via le réseau ENGIE M2M n’ont pas besoin de carte SIM ou de Gateway. Enfin, « la connexion proposée par ENGIE via Sigfox requiert 200 à 600 fois moins d’énergie que des réseaux mobiles traditionnels » dixit ENGIE. Les objets qui fonctionnent sur batteries peuvent ainsi avoir jusqu’à 20 ans d’autonomie !

Et comme pour motiver de nouveau client, ENGIE annonce déjà des projets pilotes . Projets pilotes qui ont vu le jour comme avec le projet pilote de Waterlink à Anvers. Ce projet équipe des compteurs d’eau intelligents qui simplifient le suivi de la consommation, peuvent détecter des fuites et facilitent l’entretien des installations et l’utilisation durable de l’eau.

« D’autres clients (entreprises et collectivités) testent actuellement différentes applications : parcmètres intelligents, compteurs d’énergie intelligents, compteurs d’eau intelligents, solutions ‘track and trace’ pour suivre des marchandises tout au long de la chaîne logistique ou pour suivre des actifs de grande valeur, panneaux de stationnement intelligents, applications de contrôle d’accès, poubelles intelligentes, capteurs de qualité d’air, systèmes de détection de fuites, capteurs de remplissage pour citernes à mazout et à eau, détecteurs de fumée, systèmes d’alarme, détecteurs de mouvement, etc. » confirme le service presse d’ENGIE.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "ENGIE annonce que toute la Belgique est désormais couverte par son réseau d’Internet des Objets (IoT)."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.