Blue Coat tire la sonnette d’alarme pour nos smartphones.

Les attaques sur les périphériques mobiles sont toujours plus nombreuses et plus pernicieuses que jamais selon le nouveau rapport Blue Coat.

De nos jours, s’il y a bien un « produit » que nous avons le plus souvent sur nous ce n’est plus nos chaussettes ou nos slips ou petites culottes, mais bien notre smartphone. Cet appareil a réussi en l’espace de dix années à passer d’un produit gadget à un produit de la vie courante et nécessaire.

Et avec les pluri fonctionnalités que le smartphone apporte, nous avons entre nos mains non plus un appareil qui sert à téléphoner, mais un vrai coffre-fort d’information sur notre personne.

Des informations qui peuvent s’avérer très utiles pour des personnes mal intentionnés ou pour les gourous du marketing. Ainsi le rapport Mobile Malware Report 2015 publié par Blue Coat Systems, Inc., leader des solutions de sécurité pour entreprises a de quoi faire peur.

En effet selon eux les cybercriminels s’attaquent désormais à nous de façon de plus en plus pernicieuse et personnelle.

Le cyber chantage (les attaques par le biais de ransomwares sur appareils mobiles) est le principal type d’attaque mobile en 2015, accompagné de l’installation furtive de logiciels espions (spywares) afin d’établir le profil des comportements et des habitudes en ligne des victimes.

Principales révélations du rapport :

  • La pornographie fait son retour en tant que principal vecteur de menaces, après avoir été reléguée en deuxième position l’année dernière.
  • Les trois principaux types de logiciels malveillants du rapport de cette année sont les ransomwares (rançongiciels), les logiciels potentiellement indésirables (PUS) et les logiciels favorisant la fuite d’informations.
  • Le paysage des menaces ciblant les terminaux mobiles est par ailleurs de plus en plus actif.

 

Il devient donc de plus en plus important tant pour le client lambda que pour les entreprises de sécuriser davantage les smartphones de leurs employés afin d’éviter toute fuite possible d’information ou d’intrusion dans le réseau via un smartphone qui se connecterait sur un intranet via le Wi-Fi.

smartphone-security

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Blue Coat tire la sonnette d’alarme pour nos smartphones."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer