« Automotive Edge Computing Consortium », groupe de réflexion pour les véhicules connectés.

voiture connectee

Toyota, Intel, Ericsson, NTT ont décidé de créer un consortium sur les données des voitures connectées. L’ « Automotive Edge Computing Consortium » proposera des normes, des pratiques exemplaires et de l’architecture pour permettre la connexion et le transfert de données aux automobiles connectés.

Alors que la connexion des véhicules avance à grands pas, de nombreux points restent encore assez flous en la matière. Et ce qu’on peut dire, c’est que pour le moment le secteur se cherche et tous les acteurs du marché testent leur solution.

C’est la raison pour laquelle Intel et d’autres ont décidé de créer l’Automotive Edge Computing Consortium.

Ainsi, l’Automotive Edge Computing Consortium se compose de Denso, Ericsson, Intel, NTT, NTT Docomo et Toyota. Le consortium vise à construire un écosystème tournant autour des données de voiture connectées.

Ces données se connecteront finalement aux réseaux de Cloud computing pour prendre en charge les cartes en temps réel, l’assistance à la conduite et d’autres services. L’Automotive Edge Computing Consortium se concentrera sur de nouvelles architectures pour soutenir ce qui devrait représenter un trafic de 10 exabytes par mois à partir de voitures connectées.

De plus, le réseautage entre le Cloud et les automobiles sera un point central. Alors, le groupe envisage de proposer des normes, des meilleures pratiques et des plans d’architecture. Toutefois, pour le moment, le consortium n’en est qu’à ses débuts. Les entreprises impliquées ont déclaré qu’elles inviteraient d’autres entreprises technologiques à participer.

Un marché qui se met en place.

Comme on peut le constater, certains leviers se mettent en place pour créer et gérer ce qui sera demain le monde de la voiture connectée. En effet, actuellement on en est au début avec des possibilités comme la prise de contrôle de certaines fonctions à distance depuis son smartphone.

Mais à terme et avec l’arrivée des véhicules autonomes, les véhicules connectés seront à même d’exploiter pleinement la technologie. Ainsi, on peut imaginer une interconnexion entre les véhicules qui permettra de fluidifier le trafic en signalant au véhicule de prendre un autre itinéraire (un peu à la Waze).

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "« Automotive Edge Computing Consortium », groupe de réflexion pour les véhicules connectés."

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer