1.3 Milliard de dollars pour ZTE pour rester sur le territoire américain !

ZTE Booth

Donald Trump via un tweet vient de proposer une solution au constructeur ZTE pour que celui-ci puisse continuer à vendre ses produits sur le sol américain. Une solution qui lui coutera 1.3 milliard de dollars et quelques agréments supplémentaires !

Décidément, le président américain aime utiliser Twitter pour faire passer ses informations. En effet, via un tweet, Donald Trump s’est dit ouvert à un nouvel accord pour ZTE et cela afin de permettre au constructeur chinois de poursuivre ses activités sur le sol américain.

Un accord qui coute cher !

On l’aime ou on ne l’aime pas, mais le nouveau président américain poursuit sa stratégie qui consiste à ramener de l’argent dans les caisses de l’état sans systématiquement ponctionner dans le portefeuille du contribuable américain.

Ainsi, cette fois c’est ZTE qui devra passer par la case porte-monnaie. En effet, suite au problème de sécurité qu’avait rencontré le constructeur chinois et des soupçons d’espionnage des citoyens américains, le gouvernement avait décidé de geler les activités de ZTE aux USA (voir nos précédents news).

Le président américain a toutefois ouvert une nouvelle porte à ZTE. Si le constructeur veut poursuivre ses activités sur le sol américain, cela lui en coutera quelques sacrifices. Notamment la somme de 1.3 milliard de dollars à débourser à l’état américain.

ZTE devra aussi respecter certaines clauses de sécurité et accroitre le niveau de sécurité de ses produits pour que les données ne soient plus envoyées vers d’autres états (sous-entendu la Chine).

Trump a déjà affirmé que son changement de position a pour volonté de préserver les emplois chinois, mais aussi la santé de certaines grandes entreprises américaines. En effet, Qualcomm et Google sont des fournisseurs clés de ZTE.

 

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "1.3 Milliard de dollars pour ZTE pour rester sur le territoire américain !"

Laisser un commentaire