Test : LIFX Clean, l’ampoule qui nettoie sans frotter.

Test / Utilisation.

Il n’est pas nécessaire de s’étendre sur la prise en main pour l’installation puisqu’il n’y a rien de particulier. Aucune sensation de fragilité lors du serrage n’est à signaler.

Concernant la partie application cette fois, on reste sur ce qui se fait traditionnellement. L’application est disponible sur les différents Store. Elle nécessite une inscription avec adresse mail et mot de passe. Comme souvent, il faut créer la maison et les pièces qui recevront les équipements avant de pouvoir ajouter le périphérique. On notera qu’en choisissant l’ajout, il nous est proposé de choisir entre une nouvelle lampe ou un nouveau commutateur. Nous avons regardé sur le site et avons bien trouvé différents switch en Wifi en version 2 ou 4 boutons. Après avoir choisi l’ajout d’une nouvelle lampe, le téléphone va scanner le wifi à la recherche de réseaux Adhoc. Le résultat est sous la forme LIFX Clean suivi de chiffres qui sont la fin de l’adresse MAC Wifi de l’équipement. Avec avoir cliqué sur l’ajout, la lampe est automatiquement mise en configuration. Etrangement il ne nous a pas été demandé de confirmer le SSID et le mot de passe, l’application a du récupérer le WiFi sur lequel nous étions connectés. On localise enfin le périphérique dans la bonne pièce préalablement créée et on lui donne un nom. C’est fini c’est opérationnel en un temps record et cela on aime ! Immédiatement, mon téléphone a réagi et un popup m’a invité à associer LIFX à Google Home. L’opération n’a demandé qu’un clic supplémentaire pour voir l’ampoule apparaitre dans mon environnement Google Home. Cela est aussi possible avec Amazon Alexa ou pour la domotique avec IFTTT.

Un petit mot sur le WiFi. Notre réseau WiFi propose les 2 fréquences 2.4 GHz et 5 GHz sur le même point d’accès. L’ampoule n’a pas posé de problème pour s’y connecter même si elle s’est limitée à la bande des 2.4 GHz. C’est habituel avec ce genre d’équipement qui a plus besoin de puissance de signal que de débit pour son utilisation. La puissance du signal dans l’application est à 4/5 et notre routeur remonte une expérience de stabilité à 85%. Nous ne devrions pas avoir de problèmes avec cette ampoule positionnée à 10 mètres environ de l’emetteur.

Lorsque l’on est sur la page maison, on retrouve les groupes de lumières avec nos pièces à l’intérieur, chaque pièce contient notre équipement.  Un slider sur la droite de la pièce et de l’équipement permet d’allumer la produit choisi d’une façon rapide. Toujours en bas de cette page, 5 icones sont alignées. La maison pour la gestion de nos équipements, un caddie pour accéder au shop LIFX, une paire de jumelle nous renvoie sur un blog avec des assistants et des informations. Une toile d’araignée pour les paramètres avec en autre la mise à jour des firmware, un mode Rétablir la lumière très bien pensé qui permet de modifier le comportement de l’ampoule lorsque l’interrupteur d’origine est actionné ; ainsi nous avons choisi d’un basculement OFF/ON allumera l’ampoule pour gagner en autonomie quand nous ne voulons pas utiliser le smartphone. Enfin il y a un bouton Plus qui nous invite à ajouter une nouvelle lumière, une nouvelle scène ou un nouveau programme.

Retour sur la page maison. En haut à droite nous retrouvons 3 icones. La première est une main et des étoiles qui permettent de créer des scènes. Le second représente 2 blocs superposés, il ramène à la page normale. Enfin le dernier est un calendrier, c’est là que nous pouvons programmer des actions comme un cycle de désinfection pendant la nuit.

Retour sur la page principale, on retrouve 4 onglets en bas de page : Couleurs, Blancs, Thèmes, Palette. Les deux premiers se présentent de la même façon avec une roulette centrale qui permet d’agir sur l’intensité lumineuse (si on roule sur le bas, on baisse l’intensité et inversement) puis un cercle qui permet d’agir sur la température de la lumière dans la fonction blanc ou couleur. C’est méga simple à utiliser et il est facile de trouver son bonheur.
Le troisième onglet s’appelle Thèmes et il propose des scénarii des couleurs en fonction de l’ambiance, on peut y retrouver Amour avec du rose, Energisant avec des combinaisons de bleus, Echauffement qui mixera du rouge au jaune. Il y en a 24 en tout dont une qui est d’actualité en bleu et jaune et dont la description est le drapeau de l’Ukraine.

Quelques mots sur l’utilisation, il y a si peu de chose à dire tellement les actions sont intuitives et le produit répond très rapidement. Les possibilités sont tellement importantes qu’on peut s’y perdre pour que finalement on n’utilise que l’éclairage blanc pour lequel nous aurons trouvé le niveau de puissance. Niveau de puissance loin du maximum pour arriver à l’ampoule LED qui était auparavant installé de 12 W. Cette ampoule de 11 W nous en donnerez bien plus en terme de ressenti. La double bascule par l’interrupteur d’origine est vite devenue une habitude et durant quelques soirées nous avons pu adapter la couleur à l’ambiance cinéma correspondante. Un mode CLEAN de 2h est programmé pendant la nuit et notre seul regret et de ne pas avoir de notifications de fin de cycle. Sur le coup, nous n’avons jamais pu constater la programmation autrement qu’en forçant un nouveau programme lors du test.

Durant l’ensemble du test, nous n’aurons eu qu’une seule surprise après un reboot de notre WiFi. En effet, l’ampoule a mis un très long temps à revenir à la vie. Nous avons fait plusieurs actions enchainées sur l’application qui n’aura eu une réaction que 2 minutes plus tard en se faisant toutes les 10 secondes. Il s’agira là du seul bug rencontré mais cela a été lié à une action initiés par nous pour la mise à jour de l’équipement WiFi réseau.

Soyez le premier à laisser un commentaire commenter "Test : LIFX Clean, l’ampoule qui nettoie sans frotter."

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.